BiblioMonde

Au royaume du million d'éléphants

par

( Livre )
Harmattan (L')
Collection Mémoires asiatiques
2000, 377 p., 29 euros

ISBN : 2738435203

Le récit d’exploration du Laos dans les années 1887-1893 par Auguste Pavie (1847-1925). Agent des télégraphes au Cambodge, il est envoyé par le Quai d’Orsay au Laos en 1887. Promu vice-consul à Luang Prabang, il est confronté aux visés expansionnistes du Siam. Avec une poignée d’hommes, Auguste Pavie défend le roi du Laos et par là même l’influence française sur le pays. En quelques années, sa mission a parcouru quelque 70 000 km récoltant d’inestimables informations géographiques et scientifiques.

« Pieds nus, vêtu du sampot indigène et d'une légère veste de toile, le visage ascétique prolongé d'une longue barbe, à l'abri d'un large feutre qu'il va rendre célèbre, tel se présente à Luang Prabang, le 16 février 1887, l'ex-agent du Télégraphe de Kampot - Cambodge -, Auguste Pavie, pour y prendre les fonctions de vice-consul. A dos d'éléphant, en pirogue ou à pied, seul puis avec la Mission Pavie, au mépris des fièvres paludéennes, il sillonne largement tout le pays laotien alors mis à sac par les fameux Pavillons Noirs - assassins de Francis Garnier et du Commandant Rivière - et depuis toujours convoité par le Siam voisin, ainsi que les hautes vallées du Tonkin. À l'image de son ami Brazza, par son seul charisme et sans jamais faire parler la poudre, Pavie obtiendra la soumission des Pavillons Noirs (1890) et le protectorat de la France sur le Laos (1893). Ce livre, publié pour la première fois sous le titre À la conquête des cœurs, à partir de son journal de marche, est un véritable document historique sur une page oubliée de la geste française en Indochine que Pavie devait définitivement quitter en 1895. » (présentation de l’éditeur)

« Pour comprendre l'importance du rôle qu'allait tenir Pavie dans ces régions il convient de se représenter ce qu'étaient alors les compétitions qui opposaient les puissances, aux confins de la Chine et de la Haute-Birmanie. La position du Siam était devenue difficile, entre l'expansion anglaise et celle de la France. Borné dans ses ambitions du côté birman, il s'était heurté sur le Mékong et le Bassac à l'expansion annamite qui s'exerçait comme la sienne aux dépens du Cambodge et du Laos. Le Siam ne pouvait entrer en conflit avec la France qui venait de se substituer à la Cour de Hué, dans l'exercice de droits de souveraineté. Il reporta donc ses ambitions vers le Nord avec l'espoir de devancer la France, vivement encouragé du reste, par l'Angleterre attentive à le détourner de la Haute-Birmanie... Le roi de Siam prononça un discours où il revendiquait le Trân-Ninh, les cantons méo de la Rivière Noire y compris des centres comme Son-la et Lai-châu. L'alarme s'empara de nos représentants et Pavie qui se trouvait à Bangkok où il attendait depuis six mois ses passeports précipita son départ vers la principauté de Luang Prabang... (…)

De retour en France Pavie put exposer au Quai d'Orsay, sous tous ses aspects le problème des frontières occidentales de l'Indochine. Par l'exploration directe, comme par l'étude des chroniques, il était parvenu à la conviction que les prétentions siamoises ne trouvaient de motif valable que dans un opiniâtre dessein d'expansion. Ni les considérations géographiques ou économiques, ni l'ethnographie n'y étaient alors pour rien. Pas davantage n'étaient à retenir les questions de race, et Pavie rappelait opportunément tout ce que le Siam englobait de populations authentiquement cambodgiennes, tout ce que la Chine et la Birmanie enfermaient de Thaï que le Siam ne songeait pas à revendiquer. L'explorateur apportait à la discussion, outre sa profonde expérience du pays, une conviction formée au contact des manuscrits des pagodes, dans les méditations de l'homme d'études. » (extrait d’un article de M. Malleret)

Un texte présenté par Chantal Edel, historienne de l’exploration

Sur la Toile

Auguste Jean-Marie Pavie
explorateur et conquérant pacifique


Dans BiblioMonde

Société du Laos siamois au XIXe siècle

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com