BiblioMonde

Au pays du grand mensonge

par

( Livre )
Payot & Rivages
Collection Petite bibliothèque Payot
2003, 241 p., 3.9 euros
Première édition : 2001
Auteur : Philippe Grangereau - ISBN : 978-2228897426

Un des premiers reportage dans le pays, quand la Corée du Nord à commencé à s'entrouvrir aux journalistes

Avril 2000, pour la première fois depuis 1953, la dernière dictature stalinienne du globe, s'entrouvre à un groupe de touriste occidentaux... Parmi eux, un journaliste, voyageant incognito, visitera le pays le plus fermé du monde, et rapportera un témoignage et des photographies saisissantes, du pays du « Grand Leader » Kim Il-Sung.

L’auteur, Philippe Grangereau est journaliste à Libération

« Le reportage photographique de Philippe Grangereau impressionne : les photos "exsudent" la nature du régime. Paradant, cultivant l'idolâtrie, suffocant. Où le dirigeant est considéré comme le "cerveau parfait" et le peuple "le corps". L'appareil du parti, le "système nerveux" de ce corps. Régime du couvercle militaire et des camps. » (Bruno Rochette, Le Monde diplomatique, avril 2002)

« À travers des témoignages recueillis avant ou après son voyage, Philippe Grangereau décrit aussi ce que les autorités lui ont bien sûr caché : la famine qui a fait près de 3 millions de morts et les camps de redressement dans lesquels les familles de "traîtres" sont punies sur trois générations. Enfin, l'auteur revient sur le rapprochement entamé entre la Corée du Nord et la Corée du Sud. Interrogeant un ancien diplomate nordiste qui a fait défection au Sud, il en conclut que Pyongyang cherchera à obtenir le maximum d'aide et de concessions politiques sans céder sur le principal, sa force militaire et son désir de réunifier la péninsule par la force. » (extrait d’un article d’Éric Maurice, Cyberscopie)


« Au delà des difficultés économiques rencontrées lors du voyage (routes vides, véhicules immobilisés faute de pièces de rechange, coupures d'électricité, absence de feux de circulation, interdiction de photographier la misère), le régime nord coréen mets à l'épreuve sa population par le totalitarisme le plus abouti.
Dressant quelques parallèles saisissants avec 1984 de Georges Orwell, l'auteur montre à quel point plus de cinquante ans de propagande et de terreur idéologique ont produit le parangon de la dictature. Histoire modifiée et réécrite pour les besoins de la propagande, slogans omniprésents, expressions figées et incontournables sous peine d'excommunication pour décrire le Bien ou le Mal, ubiquité des leaders via leurs représentations sur les murs, à la boutonnière, dans les chansons, les fleurs, autocensure de la population lorsque les contradictions du régime sont évoquées (tellement similaire au "crimestop" d'Orwell note l'auteur avec raison), propagande jusque dans les appartements, écoutes permanentes par la police politique, embrigadement idéologique des enfants à des fins délatrices, art exclusivement au service du régime. Tout indique que Kim Il-Sung a lu 1984 et s'est appliqué des décennies durant à le mettre en œuvre, à moins que son séjour en Union Soviétique stalinienne ne lui ait fourni le même modèle qu'Orwell. » (extrait d’un article de Quentin Boÿ, sur son site perso)

Sur la Toile

Enquête sur l'un des Etats
les plus fermés de la planète
par Marc Epstein, L'Express, 14 août 1997

Dans BiblioMonde

Notre dossier sur la Corée du Nord

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.



 
© BiblioMonde.com