BiblioMonde

Passions albanaises

par Pierre Cabanes, Bruno Cabanes

( Livre )
Odile Jacob
1999, 280 p., 21.34 euros

ISBN : 2738106676


De Berisha au Kosovo : les années 1990 en Albanie

Au vu et au su de tous, mais dans l'indifférence, l'Albanie sombre dans le chaos. De la crise financière à la guerre du Kosovo, un constat s'impose : ce n'est pas le nationalisme qui est à craindre dans ce pays dévasté par la dictature communiste et abandonné par ses forces vives; c'est plutôt la perte de confiance dans tout destin collectif. Si nous n'y prenons garde, le développement de la violence armée, l'essor d'une émigration de la misère et des trafics mafieux peuvent déstabiliser durablement cette partie de l'Europe. Si à l'inverse nous le voulons, l'Albanie peut servir de base à une reconstruction globale de l'ensemble balkanique et à la pacification de l'Europe.

Les auteurs « s'attachent à lutter d'abord contre un certain nombre d'idées reçues : la période communiste n'a pas constitué une "glaciation" de la société traditionnelle albanaise, cette dernière resurgissant brutalement aujourd'hui; les auteurs démontent les mécanismes par lesquels le dictateur Enver Hoxha, à la tête du pays de 1945 à 1985, a utilisé dans une collusion qualifiée de "dévastatrice" les structures préexistantes au point de rendre la transition vers la modernité plus difficile encore ; la question albanaise ne s'inscrit pas dans une nouvelle guerre de religion : les Albanais sont d'appartenances confessionnelles diverses (musulmans sunnites, musulmans bektachis, orthodoxes, catholiques) et ces appartenances cohabitent pacifiquement dans un pays où la religion ne joue qu'un faible rôle dans la vie publique; la crise de 1997 qui a suivi la chute des sociétés financières pyramidales ne constituait pas un conflit interethnique entre Guègues (au nord) et Tosques (au sud) comme les médias occidentaux l'ont souvent présenté ; enfin, il n'y a pas de fatalité concernant l'économie albanaise, le pays, bien situé, doté de ressources naturelles, a connu après des premières années de transition difficiles deux années de fortes croissance (1993 et 1994)... » (extrait d'un article d’Olivier Saint-Guilhem, Parution.com, le 13 mars 1999)

« Fins connaisseurs du pays, les deux auteurs offrent une analyse de la complexité de la société albanaise. Bien souvent, ils démontent avec plaisir les stéréotypes et les clichés occidentaux sur ce petit pays méconnu. Ils décortiquent la création de l’État, la violence de la dictature communisme et le nationalisme albanais. Les Cabanes se plongent aussi dans ce que l’on appelle "la question albanaise", c’est-à-dire l’existence d’Albanais dans les pays voisins : Macédoine, Serbie, Monténégro, Grèce. C’est cette "question albanaise" qui rebondit avec la guerre au Kosovo et les frappes de l’otan.
Et les auteurs de conclure assez justement : "Les questions sont multiples : celle que pose l’avenir politique et institutionnel de la région est assurément importante, mais le problème économique est plus grave encore, surtout en présence d’une croissance démographique toujours aussi forte. Face à ces réalités matérielles très concrètes, la querelle historique sur le droit du premier occupant, et les oppositions religieuses, qui enveniment les relations interethniques, peuvent apparaître plus secondaires, mais c’est sans compter avec la force des rancoeurs et l’aveuglement des esprits." » (extrait d'un article de Christophe Chiclet, Confluences Méditerranée, Printemps 2000)

Dans BiblioMonde

Notre dossier sur l’Albanie

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.




Dans BiblioMonde


Histoire de l'Albanie et des Albanais

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.



 
© BiblioMonde.com