BiblioMonde

Le moindre des mondes

par Sjón

( Livre )
Payot & Rivages
Collection Petite Bibliothèque Rivages
Langue d'origine : islandais
Traduit par Éric Boury
2008, 122 p., 6 euros
Première édition : 2007
édition de poche - ISBN : 978-2743618704

Un jour tout blanc de neige et de glace, le révérend Baldur Skuggason, part à la chasse, fusil à l'épaule, fureur au ventre. Pendant ce temps, Fridrik le botaniste cloue un cercueil, celui d'Abba, handicapée de naissance. Ces trois personnages, la bête féroce, le lettré et la douce enfant vont de façon étonnant mêler leur histoire.

« Je connaissais Sjon comme un grand poète et le meilleur parolier de Björk. Ce roman-là est plein de la violence tendre et lyrique propre à l'Islande, mais il dépasse largement le cadre du folklore. Il nous raconte, comme s'il s'agissait de la chose la plus naturelle du monde, une chasse au renard qui tourne à la chasse aux fantômes, un enterrement poignant et cocasse, et des vies sauvées par la métamorphose... » (Marie Darrieussecq)

« L'Islande - on le sait après avoir lu Indridason, Kárason, Gunnarsson, Vilhjálmsson pour ne citer que les plus connus - inspire des chefs-d'œuvre que le dieu Odin et tous les héros des sagas semblent aider à créer - tous frères, tous différents ! Quel roman islandais ne contient pas au moins un nom de personnage de légende, un chant, un poème, un dément et un sage ? Mais ces romans portent tous la marque singulière de leur auteur. Celui que nous découvrons aujourd'hui, Sjón, bouscule la sage ordonnance du roman (français en particulier), un peu comme le fit au XVIIIe siècle Laurence Sterne, et son lecteur qui par hasard serait aussi un écrivain se sent pris d'une véritable jubilation créatrice : Sjón multiplie les points de vue, n'hésite pas à reprendre mot pour mot une page entière, à inventer une langue pour le grelottement et l'hallucination, à traduire en clair une dispute savante sur l'électricité entre un chasseur prétentieux et une renarde trop confiante, à jeter la clarté d'une comptine dans l'ombre d'une avalanche, à frotter l'une contre l'autre la cruauté et la tendresse le temps de quelques phrases, de presque rien, du basculement du soleil sur le bord de l'île; c'est très beau et très prenant. Inspiré. » (extrait d’un article de Rose-Marie Pagnard, Le Temps 3 février 2007)

Sjon a reçu pour ce livre le prix littéraire du Conseil nordique en 2005.

Titre original : Skugga-Baldur, traduction d’Éric Boury

Dans BiblioMonde

D’autres romans d’auteurs islandais

Notre dossier sur l'Islande

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com