BiblioMonde

Ah ! Mbongo

par Paul Lomami Tchibamba

( Livre )
Harmattan (L')
Collection L'Afrique au cœur des lettres
2007, 337 p., 27 euros

ISBN : 978-2296035232

Il s'agit du premier roman connu du Congo-Kinshasa, si l'on considère Ngando, comme long conte. Entamé par P.L. Tchibamba en 1949, le roman fut achevé après la retraite de l'auteur en 1978.

Situé dans les années 1920, il raconte les mésaventures d'un prince africain, sorte de Don Quichotte naïf et pur, descendu de son Oubangui traditionnel et attiré par la modernité de la trépidante Kinshasa. L'occasion pour l'auteur de présenter un portrait haut en couleurs de la vie populaire à Kinshasa et acerbe des relations entre colonisateur et colonisé.

La publication de ce roman constitue un événement historico-littéraire ; Alain Mabanckou, qui en a signé la préface, déclare : « Nous tenons ici le roman fondateur de la littérature congolaise ».

« L'argent (Mbongo) y est le ressort principal d'une société en pleine mutation. Mais dont les éléments traditionnels n'ont pas été complètement dissous par la colonisation.
Le prince Gikwa, descendant d'une grande branche des tribus de l'Oubangui, vit, dans les années 20, au cœur des tensions qui déchirent son peuple. Il se laisse lui-même séduire par les sirènes de la ville, Kinshasa, où sa femme le rejoint. La vie devient dès lors un leurre permanent. Un piège coloré qui se referme sur les personnages. Un classique qu'on ne connaissait pas. Un premier roman hors normes, à tous points de vue. » (extrait d'un article de Pierre Maury, Le Soir, 12 octobre 2007)

« Ah ! Mbongo, demeuré inédit, brasse lui aussi tous ces thèmes avec une liberté, une dérision et une violence qui emportent. Le début tient du conte : par une nuit de cérémonie, la terre engloutit la jeune Zékassi. enceinte jusqu'aux y eux, pour la rendre, accompagnée d'un beau bébé, quelques jours plus tard. Cette naissance mythique désigne le prince Cikvva à une destinée exceptionnelle. Donc, il grandira beau, fort, valeureux, sérieux et sans humouret épousera la jolie Ndawclé, princesse elle aussi. Il deviendra tout naturellement le chef des Hoto Mbanza. un peuple de l'Oubangui. Tchibamba prend tout son temps pour exposer ce mythe d'origine, une de ces légendes qui sont à la base de la culture des "primitif" que les Européens appellent miracles, constate-t-il avec ironie. » (extrait d'un article du Temps, 5 janvier 2008)

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com