BiblioMonde

Lettre du Maroc

par Christine Daure-Serfaty

( Livre )
Stock
avril 2000, 160 p., 13.57 euros

ISBN : 2234052467

L’épouse du célèbre opposant marocain raconte son arrivée au Maroc, les retrouvailles avec ses amis et s’émerveille des changements en cours (le livre est paru début 2000). Elle évoque ce que devrait être le Maroc démocratique auquel elle croit. Le livre ne contient pas la moindre critique à l’égard du roi et du gouvernement. L’interdiction du livre au Maroc est dû à son évocation de ce que fut la réalité de l'ancien régime : les enlèvements, les liquidations, les centres de torture clandestins (dont le sinistre Derb Moulay Chérif), les bagnes oubliés comme celui de Tazmamart… mais n’appelle à aucune vengeance.

« Comme beaucoup, comme moi, Abraham (…) ne souhaite qu'une chose : que les victimes soient indemnisées, que les principaux responsables soient écartés de la vie politique et de la vie publique. Pas plus ? Non, pas plus. Le passé récent ne peut être mis en cause dans son ensemble et jusqu'au bout, ni sur le plan des responsabilités morales, car il faudrait remonter trop haut et déstabiliser le fondement même du pouvoir religieux, ni sur le plan politique, car trop de gens toujours utiles ou même indispensables aujourd'hui, qui défendent la transition, seraient fragilisés ou s'y opposeraient. » Christine Daure-Serfaty

L’auteur évoque tous les aspect de la société marocaine et propose même un entretien avec Nadia Yassine, la fille du cheikh Abdeslam Yassine et porte-parole de l'association Justice et bienfaisance).

« Ce livre, si émouvant, ne s'enferme pas dans le registre des batailles anciennes, de la mélancolie. L'auteur a recours au mélange des temps, nous disant que les enjeux du passé s'activent dans le présent ... En suivant la trace des identités (où la berbérité joue son rôle) qui façonnent cette société, elle emmène le lecteur dans une interrogation sur le destin du Maroc (...) Derrière toutes ces considérations sur un avenir politique difficile, la force dévastatrice des émotions et la puissance limpide du style donnent à ce livre du souffle et de la beauté. Il nous fait aimer le Maroc, pays magnifique qui espère, veut en finir avec les mensonges, se réconcilier avec lui-même. » (extraits d’un article de Benjamin Stora, Le Monde 19 mai 2000).

La Préface d’Edwy Plenel, directeur du journal Le Monde, explique comment Christine Daure-Serfaty est à l’origine du livre de Gilles Perrault, Notre ami le roi.


Sur la Toile


Un extrait du livre sur le site de l’éditeur

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi à son financement.


 
© BiblioMonde.com