BiblioMonde

Les Balkans : cultures et géopolitique

par Georges Prévélakis

( Livre )
Nathan
Collection Géographie d'aujourd'hui
1996, 191 p., 11.2 euros
Première édition : 1994
ISBN : 2091902233

Un ouvrage original dans la collection où il s’est inséré, Georges Prévélakis déborde largement du champs de la géographie traditionnelle pour aborder la question des Balkans sous les angles culturels, religieux, historiques, identitaires... L’auteur fait appel à des quantités de documents, textes, cartes, photos, tableaux... pour illustrer ses propos. Une approche très pédagogique pour aborder cette région compliquée. L’ouvrage, réédité en 1996, reste pleinement d’actualité, par le recul qu’il prend par rapport aux évèvements au jour le jour.

« Comment expliquer le comportement balkanique ? pourquoi ces explosions de passion, dont toute l’Europe subit l’influence déstabilisante ? Contrairement à d’autres régions du monde, dans les Balkans, l’analyse économique explique peu de choses. plus qu’ailleurs, les réactions politiques y sont conditionnées par des facteurs culturels, comme la religion, l’histoire, le sentiment identitaire.

En raison de leur situation géopolitique, mais aussi grâce à l’esprit entreprenant de leurs peuples, les pays de la région sont capables, en temps de paix, de reconstruire leur économie avec la même énergie qu’ils ont mise, en temps de guerre civile, à la détruire. Dès le début de leur histoire, les considération stratégiques ont joué un rôle primordial dans la péninsule. » (extrait de la présentation de l’éditeur)

Cet ouvrage est divisé en quatre parties. Dans la première, les Balkans sont situés dans l’espace et dans le temps. La question épineuse de la définition et de la délimitation des Balkans est suivie par une présentation à grand traits de l’espace balkanique, pour ensuite examiner comment les civilisations et les peuples ont occupé cet espace en laissant des traces profondes sur les paysages et sur les mentalités. Ces premières analyses permettrons de dégager le premier aspect du caracatère des Balkans, son rôle de carrefour. Mais les Balkans ne sont pas seulement un espace de circulation. Il sont aussi un espace refuge. En assurant dans leurs montagnes une certaine sécurité, ils ont pu préserver des cultures, des identités, des particularismes.

Dans la deuxième partie du livre, on examinera l’origine, le caractère, la texture de ce qu’on a appelé le puzzle balkanique, et qui paraît être à l’origine des troubles d’aujourd’hui. Nous nous intéressons aussi aux rapports de l’homme avec son milieu, dans ce contexte de la civilisation traditionelle, afin d’expliquer l’enracinement de certains comportements et de certaines habitudes.

La troisième et la quatrième partie s’efforceront de montrer que la diversité culturelle balkanique n’est pas en soi la source des conflits, mais que c’est l’irruption de la modernité qui a mené aux antagonismes, en polarisant autour des nationalismes le champs complexe des identités, sans pour autant souder la région, à l’instar de l’identité italienne, sur la base d’une identité balkannique globale. Les deux grandes idéologies, le nationalisme et le communisme, ont été adaptées au terroir balkanique, conduisant ainsi à des résultats inattendus et compliquant encore plus un tissu identitaire déjà compkexe. La modernité n’a pas porté uniquement des fruits amers. Les pays balkaniques ont pu réaliser des progrès économiques considérables et sortir de la marginalité à laquelle les avait condamnés l’appartenance à un empire ottoman en déclin. » (Georges Prévélakis)

Dans BiblioMonde

Notre dossier sur les Balkans



 
© BiblioMonde.com