BiblioMonde

Babur - Histoire des Grands Moghols

par Jean-Paul Roux

( Livre )
Fayard
1995, 420 p., 23 euros
Première édition : 1986
ISBN : 2213018464

Babûr est un des grands personnages de l'histoire. Et pourtant, l'Occident ne connaît guère ce descendant de Gengis Khan et de Tamerlan, qui a jeté les fondements de l'empire des grands Moghols. Un homme extraordinaire s'il en fut, conquérant, mais aussi mystique, juriste et théologien, dont les talents d'écrivain sont encore universellement estimés : ses mémoires constituent la meilleure source d'information et sur son époque et sur les événements qui s'y déroulent.

Sa vie fut une succession ininterrompue d'aventures. Pendant des décennies, il subit toutes les vicissitudes de la fortune, celle-ci lui donnant trois fois le trône de Samarkand, puis le contraignant à devenir chevalier errant, proscrit traqué, chef de bande, avant de le conduire, en humble courtisan, à la cour d'un roitelet mongol de Tachkent. Et s'il devint roi du pays de Kaboul, ce fut pour se lancer dans des entreprises encore plus risquées - une traversée épique de l'Hindou Kouch en plein hiver, des razzias en Inde - et manquer de se faire égorger par des soudards révoltés. Dans sa vie privée, jusqu'au jour de sa mort, il connut toutes les passions : un malheureux mariage précoce, un amour éperdu pour un jeune garçon, un attachement indéfectible à la femme qu'il aimait, une romanesque rencontre avec la fille d'un chef de tribu afghane; une dilection presque maladive pour sa famille, pour les femmes de son sang surtout... Il vécut tous les rêves et tous les excès, dans les tourments et les repentirs, se montrant clément au point d'en paraître faible, pour passer dans de brusques rigueurs qui l'amenaient à construire, aux marches de son empire, une enceinte de tours avec les crânes de ses ennemis décapités.

Babûr descend de Tamerlan par son père et de Gengis Khan par sa mère. Il succède à son père en 1494 dans la petite principauté de Ferghane, mais est immédiatement écarté du pouvoir par son oncle et la révolte des nobles. Contraint à errer comme chef de bande, il conquiert Kaboul en 1504, occupe Samarkand en 1511, en est chassé et retourne à Kaboul. En 1526, il s'attaque à la région du Pendjab et prend Delhi, puis Agra, qui va devenir la seconde capitale de l'empire Moghol. Étendant ses conquêtes aux régions du Rajpoutana et du Bihar, il pose les bases de l'Empire Moghol de l'Inde, que son fils Humayun perdra et qui ne seront reconquises qu'à l'avènement de son petit-fils Akbar le Grand.


Sur la Toile

Biographie de Babur (1483-1530)

Babur Shah bat le sultan de Delhi (21 avril 1526)


Dans BiblioMonde

Notre dossier sur l’Inde

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.



 
© BiblioMonde.com