BiblioMonde

Autriche 1918-1938 (L')

par Jeanne Benay

( Livre )
PUR
Collection Études autrichiennes
1998, 397 p., N°6, 18.29 euros

ISBN : 2877752429

Ce recueil de 242 textes civilisationnels appréhende et illustre deux périodes capitales de l'histoire de l'Autriche au XXe siècle, celle du passage de la double Monarchie danubienne à la Première République (1918-1934) et celle de la dérive de l'État corporatiste (Ständestaat), manifestation de l'austro-fascisme (1934-1938).

Sous K. Renner, la Première République voulut être une démocratie totale : suffrage universel, pluralisme politique, législation sociale. Gérant un lourd héritage (Traité de Saint-Germain, 1919) et élaborant son cadre constitutionnel (1920), cette jeune République, par son inexpérience et la nécessité d'agir vite, commit peu à peu des imprudences, entretenues par le paramilitarisme, la propagation de l'idéologie national-socialiste et les rivalités de partis. En 1934, la guerre civile, l'entrée en vigueur de la constitution de l'Etat corporatiste et l'assassinat de Dollfuss furent l'aboutissement de cette évolution chaotique.

Ce volume propose un éclaire multiple de cette époque. Il se veut innovant dans sa conception chronologique et thématique, parallèle et contrastée, juxtaposant textes législatifs, discours politiques et écrits pluridisciplinaires, événements et idées, espace public et privé, pensée laïque et religieuse, investigation psychanalytique et sociologique, essai philosophique et anecdote, où la littérature du moi et les articles de la presse côtoient les documents historiques, où l'opinion réagit face au pouvoir. Si la république du « pouvoir des partis » demeure très contestée, si l'Etat autoritaire (« éviction du parlement », « recours aux décrets-lois »), qui avait éradiqué de la constitution de 1934 la notion même de « république démocratique », est condamnable, il n'en reste pas moins qu l'époque de l'entre-deux-guerres, qui fut aussi celle de la « Vienne rouge » (1919-1934) ou de la naissance du Festival de Salzbourg, n'a pas encore livré tous ses secrets.

A. Popp, K. Seitz, K. Renner, I. Seipel, O. Bauer, voire E. Dolfuss, en raison de son destin tragique, animent ici le paysage de la société aux côtés de K. Kraus, R. Musil, J. Roth, M.  Sperber ou encore F.G. Piffl, J. Tandler, A. Loos et de J.A. Schumpeter. Les solides fondements politiques de la Seconde République reposent précisément sur les enseignements de l'apprentissage démocratique contrarié entre 1918 et 1938.

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com