BiblioMonde

Assassins de la mémoire

par Pierre Vidal-Naquet

( Livre )
Points
Collection Essais
1997, 256 p., 6.95 euros
Première édition : La Découverte - 1987
ISBN : 2020205270

Un recueil de cinq textes (dont Un Eichmann de papier) dans lequel l’auteur démonte les thèses des négationnistes de la Shoah.

Pierre Vidal-Naquet a été l'un des premiers à considérer que, face aux thèses des négationnistes, exposées à la fin des années 1970, il convenait, sans débattre avec eux, d'allumer des contrefeux.


« Des verrous ont sauté au moment où l'extrême droite a eu 15 % des voix. S'il n'y avait pas eu ce fait-là, je crois que livre de Garaudy et la prise de position de l'abbé Pierre auraient été à peine remarqués. Mais je pense qu'un autre facteur pèse, celui d'une certaine lassitude de la société française envers une historiographie qui s'est par trop concentrée sur la Shoah. Il y a, en somme, trois périodes. Une première, où l'on ne s'est pas intéressé du tout à la déportation juive : à la Libération, les déportés étaient une seule et même catégorie. Cela a duré une quinzaine d'années. Ensuite, on s'est intéressé au caractère absolument spécifique de la déportation juive. Aujourd'hui, à mon avis fort heureusement, on revient à un certain équilibre : on reconsidère aussi l'autre déportation. Il y a eu une sacralisation de la Shoah, et cela me semble extraordinairement dangereux. La Shoah n'est pas une affaire de culte. Elle n'a pas à s'adapter aux variations de la politique israélienne. Il faut que les historiens travaillent et continuent à travailler. » (Pierre Vidal-Naquet, extrait d’un entretien avec François Bonnet, Le Monde, 4 mai 1996)

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com