BiblioMonde

Art contemporain arabe (L’)

par Abdelkébir Khatibi

( Livre )
Al Manar
2002, 129 p., 15.25 euros

Collection : Approches et rencontres - ISBN : 2913896111

Une introduction analytique à l’art contemporain dans le monde arabe.

« L'art contemporain arabe : ce titre général et synthétique appelle quelques éclaircissements. Car, en tant qu'histoire du présent (un présent toujours différé), la contemporanéité est une coexistence de plusieurs types de civilisations, dont chacune est dotée d'un passé plus ou moins ancien et vénérable, de puissance d'invention et de conservation de son patrimoine.

Le fait même de distinguer l'art "moderne'' de l'art "contemporain" prête à confusion. Où commence l'art moderne ? Avec l'impressionnisme ? Avec l'abstraction et de quelle abstraction s'agit-il ? L'art contemporain a émergé, dit-on, autour des années cinquante, après une guerre si cruelle, comme un regard, un nouveau regard sur un monde déstabilisé, en ruine.

C'est un fait indéniable, ce découpage historique; mais trop centré sur l'expérience européenne et nord-américaine, il ne rend pas compte suffisamment de l'invention de la modernité et du futur dans d'autres aires de civilisation. C'est dire ici que nous essayons de penser le temps et l'espace en leur dimension polycentrique, histoire, géographie et art conjugués. C'est après avoir mis en valeur les traits majeurs d'une civilisation déterminée qu'on se donne les moyens de la comparer à d'autres, de montrer du doigt la valeur respective des civilisations en jeu dans la question de l'art, leur ressemblance, leur originalité, et leur dialogue aussi. La comparaison vient après la distinction. Telle est notre approche dans cet essai.”

La dilution de pans entiers de civilisations et de leurs arts dans la vitesse technique et logistique de la mondialisation — qui est inéluctable et porteuse aussi de promesse — n’est point nouvelle. Mais ce qui l’est, ce sont de nouvelles puissances de l’utilitarisme, qui brouillent la visualisation des civilisations et cultures prises en otages et objets de consommation immédiate, en “temps réel”. En leur délocalisation même.

Questions immenses qui concernent les arts et leur nouveau statut sur la scène “internationale” et son polycentrisme conflictuel.

Que veut dire aujourd’hui “l’art contemporain” ? Qui le nomme ainsi et en décide l’avenir ? Dans quelle mesure le polycentrisme civilisationnel est-il efficient en cette situation inédite ? L’artiste vit-il une réincarnation ou est-il plus seul que jamais dans la délocalisation de ses points de repère ? »
(présentation de l'éditeur)

L'ouvrage propose des reproductions d'œuvres d'une vingtaine d'artistes : Abdou Chafiq (Liban), Dhia Al Azzaoui (Irak), Fateh Al Moudarrès (Syrie), Baya (Algérie), Ben Maftah (Tunisie), Kamal Boullata (Palestine), Mona Hatoum (Liban), dont une œuvre, "keffieh", orne la couverture du livre de Khatibi, Adam Henein (Egypte), Mona Saoudi (Jordanie), ainsi que les artistes marocains Belkahia, Bellamine, Cherkaoui, Gharbaoui, Kacimi, Melehi, Saladi.

Dans BiblioMonde

Le Maroc en mouvement

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.



 
© BiblioMonde.com