BiblioMonde

Architectes et architectures de l'Égypte moderne (1830-1950)

par Mercedes Volait

( Livre )
Maisonneuve et Larose
2005, 476 p.

Collection : Acatos - ISBN : 978-2706818905

Genèse et essor d'une expertise locale

Les années 1850-1950 ont légué à l'Égypte, en amont et en marge de l'occupation coloniale, une riche production bâtie, qui en fait un terrain fécond pour étudier la formation et le déploiement des pratiques et savoirs architecturaux modernes dans un contexte extra-européen. Ce travail s'attache à en proposer une histoire centrée sur l'émergence et l'essor d'un corps local d'ingénieurs-architectes en liaison avec les grands projets publics d'aménagement urbain. À partir des scansions usuelles de l'histoire politique égyptienne - le temps des réformes vice-royales (jusqu'en 1882), l'occupation britannique (1882-1922), l'âge dit « libéral » (à partir de 1922) - la narration parcourt successivement trois champs de pratiques : celui de la codification et de la transmission des savoirs techniques propres au métier d'architecte étudiés à travers le développement d'un enseignement spécifique, la production de traités et de manuels spécialisés et les formations acquises en Europe; celui de l'aménagement urbain, vu au prisme d'une sélection d'opérations significatives et de la mise en place du dispositif institutionnel et réglementaire encadrant l'édilité urbaine ; celui, enfin, de la production architecturale proprement dite, analysée à partir d'un ensemble de réalisations représentatives. C'est une maîtrise d'œuvre de qualité, stimulée par une commande publique progressiste, et en position d'assimiler et de s'approprier la pensée et les techniques modernes, dans leurs référents européens, qui a pris ainsi peu à peu corps.

Préface de Pierre-Robert Baduel

Dans BiblioMonde

Notre dossier bibliographique sur l'Égypte

 
© BiblioMonde.com