BiblioMonde

Anta, Mémoires d’un Lapon

par Andreas Labba

( Livre )
Plon
Collection Terre Humaine
1989, 593 p., 22.11 euros

O-éditeur : Omnibus - ISBN : 2259019064

« Anta retrace les mémoires d'un Sâme (Lapon) qui sont aussi ceux de son peuple. Ils parcourent un siècle et demi de son histoire en trois étapes, mêlant successivement roman collectif et témoignage individuel avant de se conclure par de véhéments appels de l'auteur à la défense identitaire, pour les hommes comme pour les paysages. Au début du XIXe siècle, les Lapons ignorent encore les frontières. Ils migrent au gré des saisons. Le XXe est celui de leur sédentarisation progressive, de leur soumission douloureuse à l'école et à la loi (ici suédoise), puis de l'apparition d'un discours militant dans la langue de l'occupant. » (extrait d’un article de Jean-Louis Perrier, Le Monde, 7 février 1997)

L'édition de poche (6,50 euros - ISBN : 2266073540) est parue chez pocket (photo de couverture ci-contre)


« Lapon autodidacte, né au début du siècle dans une famille d’éleveurs de rennes, Andreas Labba devient romancier aux approches de la soixantaine grâce à des amis suédois, dont Dag Hammarskjöld, le secréataire général de l’ONU. Ainsi naît Anta, dactylographié en lapon, touche par touche, sur une vieille machine à écrire, avant d’être traduit en suédois; puis Anta et Marie, écrit en suédois.

Ce texte autobiographique, fait vivre un peuple arctique, confronté aux périls du nomadisme entre les grands hivers de la Laponie intérieure et les étés brefs de la côte norvégienne.
Un des premiers romans d’un peuple boréal, un des derniers grands peuples contemporains de la préhistoire européenne. Le bonheur de l’écriture lyrique et naïve. Un douanier Rousseau lapon. Sous nos yeux revit l’ancienne civilisation du renne avec sa mémoire aigüe des lieux et des saisons ; une société en équilibre jusqu’au temps de la colonisation par les "grands suédois" avec chemin de fer, mineurs et école. Tout, alors, bascule.

Andreas Labba témoigne jusqu’à la fin de sa vie, interpellant les orgueilleux suédois et appelant au réveil les Sâmes, "fils du soleil". Aprés la mort d’Andreas Labba, les Sâmes font face à l’expansion industrielle, à Tchernobyl et ses malheurs : un espace si pollué qu’il faut abattre les troupeaux en certaines régions. Le soutien récent de l’intelligentsia occidentale facilite la révolution culturelle circumpolaire en cours. » (présentation de l’éditeur)

Ce livre paru initialement dans la collection Terre humaine (Plon) est complété par des notes de l’ethnologue Christian Mériot, un lexique, des proverbes en sâme du nord et quelques photos anciennes.

L’édition originale (22 € - ISBN : 2259019064)

Dans BiblioMonde

Récit de la vie des Lapons : un autre livre, écrit un demi siècle plus tôt

Notre dossier sur la Laponie


____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com