BiblioMonde

Année de la mort de Ricardo Reis (L')

par José Saramago

( Livre )
Points
Collection Littérature
Langue d'origine : portugais
Traduit par Claude Fages
1998, 410 p., 7.62 euros
Première édition : 1988
ISBN : 2020364328

Ricardo Reis est l'un des hétéronymes du grand poète portugais Fernando Pessoa. Créature imaginaire, qui pourtant s'inscrit dans la réalité en signant une œuvre poétique importante, il devient, sous la plume de José Saramago, le personnage central d'une fiction romanesque. Dans une Lisbonne changeante, que les reflets du Tage font parfois paraître comme irréelle, Ricardo Reis poursuit une quête d'identité où se mêlent le vrai et le faux ; les morts côtoient les vivants, les sages, les fous, en un mystérieux jeu de miroirs. En choisissant le thème du double, José Saramago interroge les relations entre la littérature et le mythe, le mensonge et l'Histoire, et nous donne à lire un roman étourdissant.

Commander l’édition originale chez le même éditeur (24 euros)

« On sait que le poète portugais Fernando Pessoa (1887 - 1935) s'était exercé à la production de ce qu'on appelle des hétéronymes : un groupe d'écrivains de noms divers et d'esthétiques différentes auxquels il attribuait certaines et ses œuvres. Le roman de José Saramago est l'histoire, en quelque sorte devenue indépendante, d'un de ces hétéronymes, Ricardo Reis - poète, d'après son "œuvre", de la fuite du temps et épicurien à la "sérénité crispée" -, tout de suite après la mort de Pessoa. Ricardo Reis, parti du Portugal au moment des troubles nés de l'instabilité de la jeune république, et après avoir vécu dans un exil doré au Brésil, revient donc - ayant perdu son créateur - à la découverte d'une Lisbonne nostalgique et policière où il exerce la profession de médecin, non sans céder de temps en temps à des passions brèves. Mais il n'en finit pas pour autant avec celui dont, dès l'abord, il va visiter la tombe et qui revient le voir régulièrement. Il s'agit donc ici d'une fiction greffée sur une fiction et engendrant un mystérieux jeu de miroirs : les reflets se multiplient à l'infini, renvoient les uns aux autres, créant une singulière galaxie. Qui ne va pas sans une interrogation profonde sur la vérité et l'unicité du sujet. » (présentation de l’éditeur)

« Vertige de l'identité : lorsque chacun se découvre multiple, comment départager les fantasmes et la réalité ? Saramago nous entraine dans un "labyrinthe" où s'entremêlent "le mensonge du réel et la vérité du trompe-l'oeil". "Sage est celui qui se contente du spectacle du monde", écrivait Ricardo Reis, sous la dictée de Pessoa. Mais, alors, le sage est un fou, car le spectacle du monde associe, dans une grande confusion, la vérité et la fiction. Le vainqueur de ce roman trop riche, trop touffu, c'est le temps qui "noie" tous les visages et toutes les choses. » (extrait d'un article de François Bott, Le Monde, 11 novembre 1988)

Le roman a été publié à Lisbonne en 1984 sous le titre O Ano da Morte de Ricardo Reis, il a été traduit en français par Geneviève Leibrich

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.



 
© BiblioMonde.com