BiblioMonde

Amália, le Fado étoilé

par Jean-Jacques Lafaye

( Livre )
Mazarine
2000, 151 p., 18.6 euros

Collection : Biographie - ISBN : 2863743198

Un portrait intime de celle qui incarna le fado pedant 60 ans. À son décès, en 1999, un deuil national de trois jours a été décrété par le gouvernement portugais.

Amália Rodriguez était née en 1920 à Lisbonne dans le quartier populaire d'Alcântara. Sa présence sur scène et sa voix inimitable expliquent son rayonnement national et international. Parfois comparée à la Callas, elle a incarné le fado. Proche du Salazarisme, elle avait connu une éclipse après la Révolution des œillets. Mais cette incarnation vivante de l'âme portugaise finit par resurgir. Sa mort a été un choc pour l'ensemble des Portugais. Les restes mortels de la chanteuse
ont été transportés au Panteao Nacional. Amália est la première femme à figurer parmi les Portugais illustresdont les restes reposent au Panthéon de Lisbonne.

« Née dans la quartier ouvrier de l'Alcantara, à Lisbonne, Amália Rodrigues commence très tôt à chanter dans les "maisons de fado" de Lisbonne. Après la guerre, elle se lance dans une carrière internationale. Son passage à l'Olympia en 1956 achève de lui ouvrir les portes du monde. Le Brésil, le Japon, les Etats-Unis ou la Russie : ses admirateurs se comptent par millions. Malgré sa gloire mondiale, elle n'a jamais voulu quitter son pays. En soixante ans de carrière, elle a enregistré quelque 170 disques. Et même tourné une douzaine de films, dont Les Amants du Tage, sous la direction d'Henri Verneuil, en 1955. Malgré cette consécration mondiale, la diva du fado n'a jamais voulu quitter son pays natal, sa ville. Et, plus encore, son quartier. « Je ne peux pas rester trop longtemps loin du Portugal », aimait-elle à dire. » (Nathalie Dolivo, La Croix, 8 octobre 1999)

« Itinéraire d'une petite fille pauvre à la grande star du fado qu'elle a su devenir. Ses difficultés, ses succès, ses doutes, sa joie aussi, ses rencontres (Jacques Chirac et François Mitterrand, Jean-Paul II), ponctuent une carrière qui ressemble à ses chansons, à ce fado, qu'elle a su porter à son point d'incandescence. » (présentation de l'éditeur)

Sur la Toile

Amália Rodrigues, la Française par Eliane Azoulay, Télérama, février 2002 (fr.)

L’histoire d’Amália Rodrigues (fr.) : un dossier du magazine Portugalmania

Le site officiel d’Amália Rodrigues


Un disque

Amália Rodrigues, la reine du fado : une compilation récente (2002)

Dans BiblioMonde

Le Fado

Portugal : fado, chant de l'âme par Véronique Mortaigne

Voix du Portugal

____________________________________________

Si vous commandez ces articles à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com