BiblioMonde

Alphabet des femmes (L')

par Gheorghi Gospodinov

( Livre )
Arléa
Langue d'origine : bulgare
Traduit par Marie Vrinat-Nikolov
2003, 120 p., 15 euros

Collection : Retour aux grands textes - ISBN : 286959609X

Recueil de vingt courtes nouvelles

Voici vingt récits de Bulgarie qui devraient vous donner l’envie de prendre le train jusqu’à ce pays dont on ne sait rien si ce n’est que le cœur des gens y bat à tout rompre pour des raisons toute semblables aux nôtres. Car c’est bien l’humanité qui passionne Gospodinov ; mais cet enfant terrible de la littérature Bulgare adore changer de point de vue. Ce sont des histoires naturelles qui à la façon d’un kaléidoscope nous découvrent le monde dans les divers mouvements de la vie : la douleur de l’amour (une rencontre de passagers dans un hall de gare), les états d’âme d’un cochon – sacrifié – le jour de Noël, la distortion d’un regard (l’œil gauche voit dans le passé et le droit dans l’avenir), la conversation entre deux étrangers, l’enfance, bien sûr, bref toutes les inquiétudes et les fous rires d’une vie.

« Lorsqu'on a vécu six ans avec une femme et qu'un bel après-midi elle entre dans votre chambre, tandis qu'enveloppé dans un nuage de fumée vous martyrisez votre clavier avec votre premier roman génial, et vous annonce de la manière la plus banale quelle s'en va parce que tout est fini entre vous, le choix des réactions est assez restreint. » (Guéorgui Gospodinov)

Voici le renouveau de la tragédie sous la plume ironique de Guéorgui Gospodinov, jeune et talentueux écrivain bulgare qui, dans la médiocrité du quotidien, révèle le sublime et le tragique de nos destins. Que ce soit dans L'alphabet des femmes, où l'interlocuteur mêle en une seule passion trouble (et troublante) lettres de l'alphabet et femmes de sa vie; dans La saveur des noms, où il traite de l'importance de ce que nous ne savons pas et de l'imaginaire des mots, ou dans Les états d'âme d'un cochon le jour de Noël, cochon philosophe et poète, suspendu à un arbre, un couteau dans la gorge, Gospodinov nous parle d'un monde où se mêlent destin personnel et destin d'un peuple, et où la dérision côtoie une immense tendresse.

La modernité de Gospodinov, l’attachante modernité, c’est son style : vif, intelligent, il place ses personnages entre lucidité et ironie, et leur fragilité nous les rend extraordinairement présents. C’est un auteur drôle, érudit, cru, trivial et sophistiqué. Terriblement attachant.

Traduit en français par Marie Vrinat-Nikolov

L'édition de poche

Dans BiblioMonde

D'autres œuvres d'écrivains bulgares contemporains

Notre dossier sur la Bulgarie

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com