BiblioMonde

Adieu Shanghaï

par Angel Wagenstein

( Livre )
Esprit des Péninsules (L')
Collection Balkaniques
Langue d'origine : bulgare
Traduit par Krasimir Kavaldjiev
2004, 475 p., 24 euros

ISBN : 284636060X

Entre récit historique et roman d'espionnage, l’auteur raconte un épisode peu connu et pourtant véridique de la deuxième guerre mondiale : l’exode de milliers de juifs allemands et autrichiens vers Shanghaï, alors sous contrôle japonais. Angel Wagenstein clôt ici sa trilogie consacrée au destin des Juifs d'Europe durant le terrible XXe siècle.


« À la fin des années 1930, tous les pays refusent leur accès aux juifs qui fuient la démence hitlérienne, sauf les nantis disposant de solides relations. Aussi surréaliste que cela puisse paraître, seule la concession internationale de Shanghai offre un havre de paix à quelque 23 000 proscrits arrivés de l'Europe nazifiée mais aussi de la Russie stalinienne. Cet épisode inconnu de la deuxième guerre mondiale a été l'inspirateur de mon dernier livre tout comme les témoignages de solidarité et d'esprit de sacrifice de mes personnages entassés à Hongkev, quartier déjà surpeuplé, placé sous une protection diplomatique aléatoire en raison de l'occupation japonaise. Mes héros prouvent, s'il en était encore besoin, que l'homme n'est pas toujours un loup pour son semblable. » (Angel Wagenstein)

« Musiciens du prestigieux orchestre philharmonique de Dresde, femmes sublimes, héroïques, déambulent dans les pages de ce roman extraordinaire. "La femme reste vivante tant qu'elle existe dans le rêve des hommes", ajoute encore Angel Wagenstein, remplissant les verres d'un vin généreux tiré des vignes du Dobroudja. Mais aussi, à côté, se trouvent d'autres protagonistes : un espion soviétique en délicatesse avec Moscou (plane l'ombre obsédante de Richard Sorge, le héros du roman L'Insensé, de Morgan Sportès, Grasset, 2002), des militaires japonais corrompus ou bien prêts à tout pour des amours illusoires, des diplomates manipulés... » (extrait d’un article d’ Edgar Reichmann, Le Monde, 4 février 2005)

« Malgré la noirceur du propos, l’humour sauve de la tragédie, surtout que, comme le remarque Wagenstein, l’histoire n’est pas linéaire, le représentant officiel de l’Allemagne à Shanghai ne joue-t-il pas au poker avec un riche séfarade bagdadi et sa propre secrétaire n’est-elle pas une jeune actrice juive échappée d’un tournage ? Car ce que l’auteur prétend ici nous livrer, ce sont ces "histoires vraies" d’il y a longtemps, presque oubliées, que d’autres trouvaient bizarres et invraisemblables. Mais quoi de plus invraisemblable que l’Histoire ? » (une critique du Courrier des Balkans)

Titre original : Sbogom Shanghai - traduit du bulgare par Krasimir Kavaldjiev - Ce roman a reçu le prix Jean Monnet de littérature européenne 2004

Dans BiblioMonde :

Les deux premiers tomes de la trilogie :

Le Pentateuque ou les cinq livres d'Isaac : le destin d’un juif de Galicie


Abraham le Poivrot (Loin de Tolède) : Plovdiv, la Babylone des Balkans, cité heureuse où dans les souvenirs de l’auteur, juifs, Grecs, Tziganes, Albanais, Turcs, Arméniens et Bulgares vivaient en harmonie…

D'Erzeroum à Shanghaï : l'histoire d'un Arménien qui a fuit le génocide et s'est retrouvé à Shanghaï

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com