BiblioMonde

Universalis

Éditeur d'encyclopédies et ouvrages sur des questions d'actualité

Créée en 1968, la société Universalis, contrôlée par Britannica publiait la fameuse Encyclopædia Universalis, la dernière édition, en 30 volumes, date de 2012. Confrontée à la concurrence de Wikipedia, Universalis a cessé de produire la version papier de son encyclopédie, pour se concentrer sur un site internet payant. En 2014, elle se retrouve en liquidation judiciaire.

La mode des enclyclopédies étant déclinante (y compris sur cédérom), elle s'était lancé dans l'édition d'ouvrages à vocation encyclopédique dans le cadre d'une nouvelle collection, Le Tour du sujet.

L'Encyclopædia Universalis a été fondée en 1968 par Claude Grégory (1921-2010) grâce au soutien financier de L'Encyclopedia Britannica. L'idée était de revenir à l'esprit des Lumières et à l'Encyclopédie voulue par Diderot et d'Alembert. Mais, il ne s'agissait pas d'être exhaustif, mais sélectif. La première édition comprenait 9000 articles en 16 volumes qui formaient le Corpus. Un Thésaurus en 3 volumes servait d'index et un Organum reliait les concepts. Ces deux suppléments fonctionnaient comme des liens hypertextes, avant l'informatique.

« Née en 1968, Encyclopædia Universalis répondait à la conception patrimoniale qui poussait les ménages à acquérir une encyclopédie comme un signe d'affichage décoratif et culturel. (..) La première édition des 28 volumes fut achevée en 1975, et fit ensuite l'objet de plusieurs réactualisations, environ tous les cinq ans. À ce jour, la "grande série" imprimée d'EU a été vendue à 560 000 exemplaires. Mais alors qu'elle s'écoulait, dans les années 1970-80, à quelque 30 000 exemplaires par an (pour un prix de 8 000 à 12 000 francs), l'évolution de la consommation culturelle et l'arrivée de l'Internet ont beaucoup ralenti ce rythme. En revanche, le premier CD-Rom de l'encyclopédie, lancé parallèlement à la réédition "papier" de 1995, (qu'il complétait), et vendu 5 000 francs, n'a pas tardé, après quelques difficultés, à s'imposer comme un gros succès de la vente par correspondance. Cette version électronique (réactualisé neuf fois depuis, en CD ou DVD-Rom) allait, au total, atteindre quelque 740 000 exemplaires... » (Extrait d’un article d’Ange-Dominique Bouzet, Libération, 30 septembre 2004)


Le site de l'Encyclopædia Universalis


- Le Tour du sujet


- La Turquie aujourd'hui : un pays européen ?

 
© BiblioMonde.com