BiblioMonde

Phébus

Éditeur de littérature française et surtout étrangère, assez exigeant et non conformiste dans ses choix. Son catalogue montre un intérêt pour l'Orient proche et extrême : arabe, persan, chinois, japonais… Phébus publie aussi des auteurs nordiques, slaves, américains...

La maison a été fondée en 1976 par Jean-Pierre Sicre. Il était épaulé par Jane Strick qui s'occupait de la littérature française, ainsi que par René R. Khawam qui dirigeait le domaine arabe et par Gilbert Lazard, pour le domaine persan. Phébus publie aussi la revue annuelle de littérature, Caravanes, dirigée par André Velter.

Le premier ouvrage publié est Le Livre des ruses, un recueil de contes sur le génie politique arabe datant du XIVe siècle, puis d'autres livres d'auteurs arabes suivront. En 1979, Phébus réédite les Contes et récits d'E. T. A. Hoffmann en 14 volumes. La traduction sera couronnée par l'Académie française. En 1986, c'est la réédition en langue française des Mille et une nuits, établie exclusivement à partir des manuscrits originaux... mais les littératures anglo-saxone, allemande, slaves ne sont pas oubliées. La littérature étrangère représente 75 % des publications Phébus. Ce domaine a permis de faire connaître au lecteur français le Chilien Francisco Coloane, le Hongrois Miklos Szentkuthy, l'Irlandais William Trevor, l'Anglais Charles Palliser... Une autre spécialité de Phébus : les récit de voyage, en particulier les aventures matitimes.

« Pendant longtemps, Jean-Pierre Sicre a mis sa passion au-dessus de toute autre préoccupation, notament financière. Il est devenu éditeur pour publier des livres qu'il ne pouvait pas publier ailleurs. Et auparavant il ne travaillait pas pour une enseigne ultra-commerciale, puisqu'il était chez Claude Tchou, homme de goût et de livres rares. Jean-Pierre Sicre a sans doute été un des éditeurs les plus endettés. En 1992, il avait un endettement de 18 millions de francs, le double de son chiffre d'affaire. Alors il s'est accroché au gouvernail et a pris des mesures draconiennes, en diminuant sa production pour arrêter la fuite en avant et en réduisant son salaire et celui de Jane Strick (…). Le soir venu, il louait ses services à d'autres maisons d'édition pour des travaux de négritude. Il préférait ça au dépôt de bilan ou à la perte de son indépendance. » (Alain Salles, Le Monde, 2 novembre 2001).

En septembre 2003, le capital de la maison a été repris par le groupe Libella dirigé par les éditions Noirs sur blanc. En janvier 2006, à quelques mois de sa retraite, Jean-Pierre Sicre est licencié par Vera Michalski, dirigeante de Libella.

Le site internet des éditions Phébus


Coordonnées : 7, rue des Canettes
75006 Paris - tél. : 01 46 33 36 36 - mél : informations@editions-phebus.fr


- Domaine arabe
- D'aujourd'hui / étranger
- Libretto


- Aku-Aku, le secret de l'île de Pâques
- Alexandre Dumas le Grand
- Antartida
- Arbre et la lune (L')
- Au Caucase et en Chine, 1797-1806
- Cavalier seul (Le)
- Colonel Jack
- Dans les ruines
- Derviches du Hind et du Sind
- Expédition du Kon-Tiki (L')
- Le grand rêve flibustier
- Le sel du désert
- Les chemins de fortune
- Livre des malins (Le)
- Livre des vagabonds (Le)
- L'odyssée de l'Endurance
- Naufrages
- Passant du nouveau monde (Le)
- Pieds nus à travers la Mauritanie, 1933-1934
- Tierra del Fuego
- Un nomade casanier
- Un roman naturel
- Vivre en guerre

 
© BiblioMonde.com