BiblioMonde

Noir sur Blanc

Éditeur de littérature polonaise (et d'Europe de l'Est), aujourd’hui à la tête d’un groupe d'éditions littéraires

Fondées en 1986 par Jan Michalski (décédé en 2003) et Vera Michalski-Hoffman à Montricher, en Suisse , les éditions Noir sur Blanc sont aujourd’hui implantées à Paris et à Varsovie. En 1991, la maison reprend la vénérable Librairie polonaise du boulevard Saint-Germain à Paris. Fondé en 1830, ce lieu a été centre de la vie intellectuelle de l’émigration en France, permettant à Adam Mickiewicz, Juliusz Slowacki ou Cyprian Kamil Norwid de diffuser leur œuvres.

« D'origine autrichienne et russe mais de culture française, Vera Hoffmann s'est mariée à un Polonais, Jan Michalski, en 1983. Ensemble, ils sont devenus le "premier éditeur au monde de littérature des pays de l'Est". Si bien qu'aujourd'hui Vera partage sa vie entre Genève, Varsovie, où le couple dirige Oficina Literacka et s'apprête à racheter Wydawnictwo Literackie (le Gallimard polonais), et Paris, où ils se sont implantés en 1990. Depuis, ils ont racheté la Librairie polonaise (en 1991), sauvé les éditions Phébus (ils en détiennent 49 %) et acquis Buchet-Chastel (en 2000). » (extrait d'un article de L'Expansion, 8 novembre 2001)

Discrète héritière des laboratoires Hoffmann-La Roche, Vera Michalski est « spécialiste d’histoire des relations internationales. Titulaire d’un doctorat sur Le phénomène des compagnons de route du communisme en France, de 1928 à 1939, elle s’est très tôt "recentrée sur l’Est", selon ses propres termes. L’expression a le mérite d’être limpide sans détour analytique. À l’Institut des hautes études internationales de Genève, sa vie bascule. Très vite. Sur une rencontre. L’amour fou. Jan Michalski, Polonais souriant et chaleureux, a disparu en août 2003, laissant à sa femme Véra le soin de poursuivre l’aventure littéraire qu’ils avaient entamée ensemble. Un engagement éthique et professionnel faisant de l’édition le cheval de bataille de la rencontre Est-Ouest. » (extrait d'un article de Gaël Tchakaloff, Le nouvel Economiste, 28 septembre 2006)

En huit ans, le groupe Libella qu’elle dirige s’est imposé au fil d’acquisitions emblématiques, peu significatives individuellement, mais trouvant une logique finale culturelle et industrielle. Plus de deux cents titres publiés chaque année et un catalogue d’auteurs prestigieux (Durrell, Ionesco, Miller…). Actionnaire majoritaire des éditions Phébus, Buchet-Chastel, Maren Sell et Noir sur Blanc, elle vient de reprendre l’exploitation commerciale de la collection Anatolia.

Le site internet du groupe Libella

Coordonnées : 7, rue des Canettes, 75006 Paris - tél : 33 (0)1 44 32 12 40 - fax : 33 (0)1 44 32 05 62 - mél : noir-sur-blanc@noir-sur-blanc.fr


- Béléné
- Dernier amour à Constantinople
- Le cinéma et moi
- Le dernier témoin de Munich
- Le Paradis perdu
- Le Vol immobile
- Les Hongrois : mille ans d'histoire
- Les régions de la grande hérésie : Portrait de Bruno Schulz
- Palestine : notes de voyage et correspondance 1927-1939
- Roumanie, prison des âmes
- Savoureuse Roumanie
- Un café sur la colline
- Via Baltica

 
© BiblioMonde.com