BiblioMonde

Maurice Nadeau

Éditeur littéraire exigeant : jeunes auteurs français ou auteurs étrangers confirmés

Maurice Nadeau était aussi un critique littéraire. Il est l'auteur d'une classique Histoire du Surréalisme et du Roman français depuis la guerre. Il a également publié les œuvres complètes de Flaubert (18 volumes, éditions Rencontre, Lausanne). Né en 1911, Maurice Nadeau a fondé sa maison en 1979 et a dirigé le magazine La quinzaine Littéraire jusqu'à son décès, intervenu en juin 2013.

« Le bonhomme ne correspond guère au modèle courant. Orphelin de la Grande Guerre, hussard de la République, compagnon de route des surréalistes avant d'être boycotté par son ami Breton, militant trotskiste à la sortie des usines, Maurice Nadeau n'est venu que tardivement à la littérature. "J'étais prof, je me sentais fini, fossilisé. Il fallait que je bouge : Pascal Pia m'a ouvert les portes de Combat, par hasard." (...) Maurice Nadeau n'a jamais fait partie de ces éditeurs pour qui la littérature s'apprécie en fonction des dividendes qu'elle rapporte. « Son indépendance vis-à-vis des pouvoirs, économiques et politiques, est rarissime », souligne Paul Otchakovsky-Laurens, le patron des éditions P.O.L, qui débuta - comme tant d'autres - à ses côtés et revendique son « influence déterminante ». L'édition est devenue une industrie, Nadeau est resté un artisan. (...) La marque Nadeau : découvrir de nouveaux talents. Et le "catalogue" est impressionnant ! Comme critique littéraire, d'abord - à Combat puis à France-Observateur et à L'Express - Maurice Nadeau défend Michaux, Leiris, Queneau, Borges, puis fait découvrir au grand public un certain Samuel Beckett et un nommé J.-M.G. Le Clézio. Avec la même ardeur, il milite pour une littérature jusque-là bâillonnée : Sade et Henry Miller, mais aussi David Rousset, Chalamov, Soljenitsyne, Walter Benjamin, Octavio Paz... Comme éditeur, il publie les premiers ouvrages d'inconnus qui deviendront célèbres : Roland Barthes, Edgar Morin, Arrabal, Georges Perec, Hector Bianciotti, René de Obaldia, Tahar Ben Jelloun, Michel Houellebecq...
Lui qui lit à peine l'anglais, il introduit en France John Hawkes ou, plus récemment, Coetzee; il publie tous les livres de Miller depuis le très controversé Nexus, mais aussi Le Quatuor d'Alexandrie, de Lawrence Durrell, ou encore le sublimissime Au-dessous du volcan, de Malcolm Lowry ; Gombrowicz lui doit d'être édité en français, tout comme Leonardo Sciascia, qui, lorsque Nadeau sera viré de chez Denoël, lui proposera même de le financer pour qu'il reste son éditeur. » (Extraits d'un article de Martine de Rabaudy, L'Express, 28 mars 2002)

Sur la Toile

Le site de l'éditeur

Conversation imaginaire avec Maurice Nadeau

Maurice Nadeau à Paris Dieu le père : Il a publié Beckett, Miller, Gombrowicz, Malcolm Lowry et Georges Perec. Et il a découvert Michel Houellebecq (par fabrice Pliskin, Le Nouvel Observateur, mars 2001)


Dans BiblioMonde Maurice Nadeau évoque son travail d'éditeur :

Une vie en littérature

Serviteur ! : Un itinéraire critique à travers livres et auteurs depuis 1945

Grâces leur soient rendues



Coordonnées : 43, rue du Temple, 75004 Paris - tél : 01 42 77 45 09.


- Arménienne
- Au pipirite chantant
- Au royaume des Hellènes
- Gustave Flaubert écrivain
- Journal en public
- Michel Leiris et la quadrature du cercle
- Sade, l'insurection permanente

 
© BiblioMonde.com