BiblioMonde

  Lituanie
Le paysage politique


-Découvrir le pays

-Le nom du pays
-Géopolitique
-Le territoire
-La population
-Les langues
-Chronologie
-Religions
-Les minorités religeuses
-Villes et régions
-Le régime politique
-Le président
-Le gouvernement
-Le paysage politique
-Le drapeau
-Les symboles de l'État
-Le calendrier des fêtes
-La diaspora

Les principaux partis politiques de Lituanie représentés au Parlement à l’issue des élections législatives de 2008 :

- L'Union de la patrie-Conservateurs (TS-LK) fondé par Vytautas Landsbergis, avait remporté les législatives de 1995. Parti de droite, dirigée par Andrius Kubikius, il est arrivée en tête du 1er tour des élections législatives lituaniennes le 12 octobre 2008 : 19,55 % des suffrages (44 sièges).

- Le Parti social-démocrate lituanien (LSDP) (gauche) d’Algirdas Brazauskas, héritier du Parti communiste. Il a remporté les législatives de 2000. Aux législatives de 2004, la Coalition « Nous travaillons pour la Lituanie », formée par le Parti social-démocrate (LSDP) et le Parti social-libéral (SL), obtient 31 sièges. En octobre 2008, emmené par le Premier ministre Gediminas Kirkilas, il a recueilli 11,76 % des suffrages. Avec 26 sièges, c'est le grand perdant des élections législatives d'octobre 2008.

- Le Parti populaire de la résurrection nationale a créé la surprise en terminant en 2e position au législative d'octobre 2008, recueillant 15,11 % des voix. 16 sièges

- Pour l'ordre et la justice (TT), parti populiste de l'ancien Président de la République Rolandas Paksas, a obtenu 12,73 % des voix au premier tour des légistative d'octobre 2008. 15 sièges

- Le Mouvement libéral : 11 siège (en 2008)

- Le Parti du travail (DP) (populiste de gauche) : créé en 2003, par Viktor Ouspaskitch, un homme d'affaire d'origine russe. Lors des élections législatives d’octobre 2004, il s'impose comme la première formation du Seimas, avec 39 sièges. En octobre 2008, il arrive en 5e position avec 9,04 % des voix. 10 sièges


- L'Union libérale lituanienne (LLS) 8 sièges

- L'Union lituanienne du centre (LCS), a soutenu Valdas Adamkus, élu président de la République en 1998

- Le Parti de la nouvelle démocratie (NDP)

- Le Parti paysan lituanien (LVP) 3 sièges

- La Nouvelle alliance 1 siège.

En octobre 2008, 4 sièges sont allés au candidats indépendants et 3 à un mouvement représentant la minorité polonaise.


TSLK : le Parti conservateur (lituanien et anglais)

NKS : l'Union des conservateurs modérés

LSPD : la Coalition sociale-démocrate

LLS : l'Union libérale lituanienne

LKDP : le Parti chrétien-démocrate

Omnitel : le parti des Verts

 
© BiblioMonde.com