BiblioMonde

  Afrique du Sud
Données économiques


-Découvrir le pays
-Visiter le pays
-S'expatrier
-Faire des affaires
-Étudier le pays

-Nom du pays-toponymie
-Le territoire
-Les frontières
-Les îles
-Données démographiques
-Une mosaïque de peuples
-Les langues
-Chronologie
-Villes et régions
-Le régime politique
-Les régimes précédents
-Le président
-Le gouvernement
-Le paysage politique
-Droits et libertés
-L'armée
-Drapeau, emblème, hymne
-Le calendrier des fêtes
-Données économiques
-Les médias
-La littérature
-Les beaux-arts
-La musique
-Le tourisme
-La francophonie locale
-Données écologiques

Par son poids économique (plus du quart de richesses produites en Afrique), la valeur de ses équipements, la qualité de sa main-d’œuvre… l’Afrique du Sud fait figure de locomotive de l’Afrique. Mais ce pays qui vient d’adopter un régime démocratique reste un des plus inégalitaires du monde. Cette situation source de violence sociale et politique est un handicap pour une économie bénéficiant pourtant de nombreux atouts.


La conjoncture

Une politique d’orthodoxie budgétaire a permis le rétablissement des grands équilibres macro-économiques à l’exception de la bombe à retardement que constitue le chômage de la population noire.

La croissance : 3 % par an en moyenne depuis 1994.

Le chômage : environ 30 % de la population active (de l’ordre de 40 % chez les Noirs et de 8 % chez les Blancs) estimation début 2003.

L’inflation : La maîtrise de l’inflation, qui avait flambé en 1998, a permis la réduction récente des taux d’intérêt.

La monnaie : le rand (ZAR). Le rand flotte librement, plusieurs monnaies des petits États voisins lui sont liées (Zone rand). Le rand a beaucoup perdu de sa valeur depuis 1994 jusqu’à sa stabilisation en 2002. Depuis, il assure une bonne tenue face au dollar et à l'euro. La RSA appartient à la CMA (Common monetary area), une union monétaire qui comprend aussi le Botswana et le Swaziland.

Dette publique : 50 % du PIB (en 1999) soit une nette augmentation par rapport aux années précédentes.

Niveau de vie : difficile à appréhender car le revenu moyen est douze fois plus élevé chez les Blancs que chez les Noirs. Si on considère le revenu moyen (théorique) celui de l’Afrique du Sud est le tiers de celui de la France, mais huit fois plus élevé que celui du Nigéria. 13 % des Sud-Africains vivraient selon les standards européens et plus de 50 % dans les conditions de vie du Tiers monde.


Quelques points forts de l’Afrique du Sud

L’Afrique du Sud reste un pays très rural (50 % de la population) et agricole elle est autosuffisante en termes de produits alimentaires et agricoles, et figure parmi les six premiers pays du monde exportateurs nets de produits alimentaires. Elle occupe même le 3e rang mondial pour ses exportations de fruits, la 5e place pour la pâte de bois, la 6e pour le maïs, la 8e pour le vin et la laine et la 15e pour le sucre. Cependant la distribution très inégale des terres entre Noirs et Blancs pourrait déstabiliser le secteur à l’image de ce qui s’est passé au Zimbabwé au printemps 2000.

- La RSA se place parmi les principaux producteurs mondiaux de minerais :

 % mondial Rang mondial
Platine 53 1er
Or 25 1er
Vanadium 51 1er
Chrome 37 1er
Titane 20 2e
Manganèse 12 3e
Diamants 10 4e
Charbon 6 4e
Nickel 3 7e
Fer 3 9e
Phosphate 2 8e
Cuivre 2 13e

- Les infrastructures de communications : la RSA dispose de 270 000 km de routes, de 35 000 km de chemin de fer et de 6 ports en eau profonde offrant leurs services à tous les pays de la région, de trois aéroports internationaux…

- Les services publics : téléphone, électricité (la moitié de la production du continent africain), la bourse de Johanesbourg qui se classe au 12e rang mondial…

- Le Tourisme : 8 % du PNB, c’est le deuxième pourvoyeur de devise après l’or.

- Le tissu industriel de la RSA est le plus dense d’Afrique le pays est capable de tout fabriquer (du textile à l’électronique en passant par l’électroménager et l’automobile)…


Parmi ses handicaps

- La question foncière : près de 90 % des terres arables appartiennent à un petit nombre de fermiers blancs. La majorité noire attends la rétrocession des terres confisquées en 1913 (lors de la création des réserves destinées à y parquer la population noire), 1936 puis dans les années 1950 (après l’instauration de l’apartheid). Dix an après la chute de l'apartheid, seulement 3 % des terre ont changé de mains et la moitié des terre hérité par la communauté noire est située dans les régions arides du Karoo.

Paysans sans terre d’Afrique du Sud : Iniquité héritée de l’apartheid, la mainmise de la population blanche sur les terres en Afrique du Sud suscite la rancœur des familles noires paupérisées et provoque de vives tensions sociales. Contrairement au Zimbabwé, qui a procédé à une redistribution autoritaire des terres confisquées à des fermiers blancs, Pretoria a opté pour une réforme agraire « assistée par le marché ». Ce compromis politique se révèle peu efficace et favorise une minorité noire déjà intégrée (par Colette Braeckman, Le Monde diplomatique, septembre 2003).

- Le déficit en matière d’éducation : à l’époque de l’apartheid seule une petite minorité de Noirs avait accès à l’université. Le pays a un grand retard à rattraper.

- L’état sanitaire de la population, en particulier l’épidémie de sida dont l’Afrique du Sud détient le triste record mondial du nombre de personnes contaminées (environ 12 % de la population serait contaminé).

Le centre d'affaires du Cap

L’Office des Statistiques donne l’indice des prix depuis 1971, jusqu’à ces derniers mois. Mais beaucoup de chiffres proposés dans ce site datent de plusieurs années 2, 3 voire 5 ans.

Ministère de l'industrie et du commerce


Bidonvilles à Soweto

La bourse de Johannesbourg


La banque centrale

La Chambre des mines

L’industrie de l’or

Le Cosatu (Congress of South African trade union) la principale organisation syndicale (proche de l’ANC) rassemble 17 syndicats et 1,8 million de membres. Son site internet est traduit (laborieusement) en 24 langues.


Taux de scolarisation en 1995 (carte)

Carte de la pandémie du Sida (2001)



Sida : Zackie Achmat « En Afrique du Sud, on n'a encore rien vu de l'épidémie de sida » (Courrier international, mars 2003)


La difficile émergence d’un capitalisme noir en Afrique du Sud par Anne Marynczak, Politique africaine (14 pages à télécharger en pdf)

Bibliographie

L'économie sud-africaine au sortir de l'apartheid par Jean-Pierre Cling

Exporter en Afrique du Sud

S'implanter en Afrique du Sud

Le diamant : Un monde en révolution



 
© BiblioMonde.com