BiblioMonde

Yves Goudineau

Anthropologue,

Né à Paris en 1953, Yves Goudineau, a passé sept années de terrain au Laos, où il a dirigé une mission ethnographique pour l'Institut français de recherche pour le développement, et a été consultant pour les Nations unies (UNESCO et PNUD). Il est un spécialiste reconnu des questions relatives aux minorités ethniques de la péninsule indochinoise, auxquelles il a consacré de nombreuses publications, dont Cultures minoritaires du Loos (éd. UNESCO, 2003). Il est aujourd'hui directeur d'études de l'École française d'Extrême-Orient (EFEO) et enseigne l'ethnologie de l'Asie du Sud-Est à l'École pratique des hautes études.

« Après avoir été enseignant en philosophie, Yves Goudineau a commencé sa carrière de chercheur au Laboratoire d'ethnologie et sociologie comparative CNRS Paris X avec des missions à Hong Kong et en Chine. Il a été attaché culturel à Hong Kong de 1978 à 1980. À partir de 1984, il a rejoint l'Institut de recherche pour le développement (IRD, ex-Orstom) dont il a été directeur de recherche et dont il reste membre du Conseil scientifique. En poste à Singapour auprès de l'ISEAS (Institute of Southeast Asian Studies) de 1986 à 1989, il y a notamment initié un programme en anthropologie des sciences. À partir de 1991 il a dirigé des missions ethnographiques au sud du Laos, pays où il a résidé de 1993 à 1999, travaillant principalement dans les provinces de Saravane et de Sékong parmi des populations austro-asiatiques de la Chaîne annamitique (Ta Oï, Pacoh, Ngkriang et Kantou). Il y a étudié les dynamiques identitaires liées aux conséquences de la guerre du Vietnam et aux politiques d'intégration des minorités ethniques, et y a été consultant pour les Nations Unies (Unesco et Pnud). Par ailleurs, il a conduit une recherche sur les rituels sacrificiels kantou, et a entrepris depuis 1999 un projet régional d'anthropologie comparative des sociétés austro-asiatiques. Il a enseigné l'ethnologie de l'Asie du Sud-Est de 2000 à 2005 à l'EPHE (Ve section), et depuis 2005 à l'EHESS, où il dirige plusieurs thèses. Il est membre des comités éditoriaux du BEFEO et d'Aséanie, et président de l'Afrase (association française pour la recherche sur l'Asie du Sud-Est). » (extrait du site de l'EFEO)


- Laos : Sur les rives du Mékong

 
© BiblioMonde.com