BiblioMonde

Vladimir Lossky

Théologien orthodoxe russe (1903-1958)

Né à Pétrograd en 1903, Vladimir Lossky est le fils du célèbre philosophe Nicolas Lossky, expulsé de Russie en 1922. La famille s'installe à Prague et y demeure jusqu'en 1944. Vladimir y poursuit ses études d’histoire médiévale occidentale (dont son père était un spécialiste) et de théologie. En 1924, il obtient une bourse et se rend à Paris pour achever ses études à la Sorbonne. Il devient disciple et ami des grands médiévistes Ferdinand Lot et Étienne Gilson. Il a longuement travaillé sur Maître Eckhart à qui il a consacré sa thèse : Théologie négative et connaissance de Dieu chez Maître Eckhart (publiée chez Vrin).

Devenu l'un des plus grands théologiens orthodoxes, l'œuvre de Vladimir Lossky a favorisé le renouveau théologique et le dialogue entre l'Orthodoxie et l'Occident. Chez lui la relation théologie-philosophie ou Église-philosophie constitue un cas particulier de la question générale de l'Église et le monde. Son livre majeur, l'Essai sur la théologie mystique de l'Eglise d'Orient a été publié en 1944 à Paris (Le Cerf). Marié en 1938, il a quatre enfants. En 1945, il commence à enseigner à l'Institut orthodoxe San Dionisio. Il est mort en février 1958 à Paris.


- Le sens des icônes

 
© BiblioMonde.com