BiblioMonde

Vigdís Grímsdóttir

Née à Reykjavík en 1953, Vigdís Grímsdóttir s’est lancée dans l’écriture après avoir fait de solides études de lettres. Rapidement remarquée pour sa plume créative et féconde, aussi douée pour la poésie que pour la prose, elle est, depuis une dizaine d’années, l’un des écrivains islandais les plus en vue. Mêlant poèmes et nouvelles, ses deux premiers livres Dix images de ta vie (Tíu myndir úr lífi thínu) et Le feu et la pluie (Eldur og regn) ont paru respectivement en 1983 et 1985. Mais c’est avec son premier roman, Lumière froide (Kaldaljós), que Vigdís Grímsdóttir assoit sa notoriété. Publié deux ans plus tard, son second roman Je m’appelle Isbjörg, je suis lion (Ég heiti Ísbjörg, ég er ljón) marque une nouvelle étape. Non seulement le livre connaît un grand succès en Islande, où il ne tarde pas à être adapté au théâtre, mais, permettant à son auteur d’acquérir une dimension internationale, il est bientôt traduit en danois et en suédois. Après un retour à la forme poétique (deux livres parus au début des années 1990), Vigdís Grímsdóttir a de nouveau opté pour le roman (ce qui n’exclut pas la poésie !) avec La fille dans la forêt (Stúlkan í skóginum) en 1992 et Grandavegur 7 en 1994. » (extrait d'une notice de François Émion pour le CRL de Basse Normandie)


- Je m'appelle Ísbjörg. Je suis lion

 
© BiblioMonde.com