BiblioMonde

Stanley Greene

Phtographe américain

Né à New York en 1949, Stanley Greene décide de devenir photographe en 1971, après avoir été l'assistant d' Eugène Smith (connu notamment pour un livre sur Minamata, village japonais de pêcheurs rongé par une pollution au mercure, 1975). Après des études à l'Institut d'art de San Francisco, il commence par photographier des groupes de rock pour des revues musicales. Puis, il se lance dans la photo de mode, avant de se consacrer au reportage. Il rejoint l'agence VU en 1991 et couvre de nombreux conflits – du Soudan au Caucase en passant par la Bosnie – pour Libération, Le New York Times, ou Newsweek. Pendant une dizaine d'année, il photographie le martyr du peuple tchétchène. En 1998, il expose à Perpignan un reportage sur Dzerzhinsk, ville russe qui passe pour la « plus polluée au monde ». En 2001, il expose un portrait de la Russie cachée de Poutine.

Sur la Toile

Quelques photos sur le site de l'agence VU


- Plaie à vif. Tchétchénie 1994 à 2003

 
© BiblioMonde.com