BiblioMonde

Sophie Basch

Historienne, spécialiste de la littérature française autour de la Méditerranée orientale

Après des études de philologie romane, Sophie Basch a obtenu un doctorat ès Lettres de l’Université Libre de Bruxelles. Sa thèse était intitulée La Crise du philhellénisme ou L’Image de la Grèce moderne dans la littérature française, depuis la création de l’École française d’Athènes jusqu’à la guerre civile grecque. 1846-1946. Sophie Basch a été conservateur à la Bibliothèque royale de Bruxelles (1992-1997), puis professeur à l’université de Haute-Alsace (Mulhouse) (1998-2002), à l’université de Poitiers (2002-2007) et aujourd'hui à la Sorbonne (Paris IV). Elle étudie la littérature comparée et la représentation littéraire de la Méditerranée chez les auteurs français et étrangers. Elle s'intéresse particulièrement à la réception littéraire de l'Orient méditerranéen à la fin du XIXe siècle et au début du XXe.

Parmi ses publications

Le voyage en Grèce. Du périodique de tourisme à la revue artistique 1934-1939  (EFA, 2006) : codirection de l'ouvrage avec Alexandre Farnoux

 La métamorphose des ruines  (EFA, 2004) : L'influence des découvertes archéologiques sur les arts et lettres (1870-1914)


 Les Sublimes Portes. D’Alexandrie à Venise, parcours dans l’Orient romanesque  (Paris, Honoré Champion, 2004)


Paris-Venise, 1887-1932 (Honoré Champion, 2000) : La Folie vénitienne dans le roman français de Paul Bourget à Maurice Dekobra

Harem impérial au XIXe siècle de Leila Hanoum (Complexe, 2000) : présenté par Sophie Basch

Présentation et annotation du manuscrit de Léopold de Belgique, Voyage à Constantinople (Complexe, 1997)


Introduction à E.T.A. Hoffmann, Contes grecs (Hatier, 1997)


Le Mirage grec (Hatier, 1995) : La Grèce moderne dans la littérature française depuis la création de l’École française d’Athènes jusqu’à la guerre civile grecque (1846-1946)

Les aventure athéniennes de Gobineau introduction de Au royaume des Hellènes par Arthur de Gobineau

Le Voyage imaginaire (Hatier, 1991)

Petit bréviaire stendhalien (Le Rocher, 1991), livre écrit avec Bruno racine.

Sur la Toile

Écouter une de ses conférences à propos de Marcelle Tinayre (1872-1948). Au terme de ses Notes d'une voyageuse en Turquie (1909), la romancière prend mélancoliquement congé de la Turquie à Izmir. Le voyage qu'elle vient d'effectuer tranche sur les relations de voyage antérieures. L'écrivain se fait ici reporter pour décrire au public français les effets de la révolution Jeune-Turc de 1908, et notamment ses répercussions sur les femmes. Dans cette perspective féministe et journalistique, son récit apparaît comme la réponse aux chimériques Désenchantées de Pierre Loti.


- Harem impérial au XIXe siècle
- Le voyage en Grèce
- La métamorphose des ruines

 
© BiblioMonde.com