BiblioMonde

Slavy Boyanov

Philosophe, écrivain et dissident bulgare (1915-2011)

Né en 1915, à Bratsigovo, en Bulgarie, Slavy Boyanov (Слави Боянов) a toujours été en opposition avec son temps et a donc toujours été persécuté. Ses écrits cherchent à saisir l'essence des événements et des phénomènes de la vie en les abordant d'un point de vue humaniste.

Communiste dans sa jeunesse, Slavy Boyanov a pris ses distances avec cet idéal dans les année 1950, face à la réalité du régime. Son livre, La Défense de la personne humaine, lui vaut d'être arrêté en 1955. Après quelques années de prison, puis de chômage forcé, il retrouve un poste à l'université où il enseigne l’histoire de la philosophie. Mal vu du régime, il s'expatrie finalement en France en 1988, très peu de temps avant la chute du régime.

« Comment ne pas s’étonner de ce que ce philosophe personnaliste, disciple d’Emmanuel Mounier, Gabriel Marcel et de Nicolas Berdiaev (le grand philosophe russe le considérait comme un peu son fils; Boyanov aurait brûlé un paquet de lettres du grand maître de peur qu’elles ne soient saisies par les autorités communistes en Bulgarie) n’intéresse personne, ne serait-ce que comme précieux témoin de l’Histoire ? Boyanov est le premier dissident bulgare (chose que la plupart des Bulgares ignorent) sous le régime communiste. (…)

Boyanov écrivait Défense de la personne humaine, son maître-ouvrage - la seule contribution bulgare à la philosophie académique occidentale ! - précisément à l’époque où Albert Camus écrivait son L’homme révolté. C’est pour avoir écrit ce livre-là qu’il fut destitué de sa chaire universitaire et condamné au statut de citoyen de second ordre. Slavy Boyanov m’a appris que la personne humaine est le centre existentiel de l’Univers, que c’est la personne humaine et non pas l’individu qu’il faut s’attacher à défendre dans le combat contre la tyrannie. » (extrait d’un article d’Atanase Popov, Le Courrier des Balkans, 24 février 2003)

Il est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont un roman sur la vie de Giordano Bruno, Les Lueurs du bûcher.

Sur la Toile

Un site en mémoire de l'auteur (bulg.-fr.)


- L'humanisme ou la grande espérance

 
© BiblioMonde.com