BiblioMonde

Shimon Peres

Homme politique israëlien

Né 1923, sous le nom de Shimon Perske dans le shtetl de Vichneva (Wieniawa, en Pologne, aujourd'hui Vishniev en Bielorussie), Shimon Peres a modifié son nom après avoir émigré en Palestine en 1934 avec sa famille. Son adolescence se passe à Tel Aviv. En 1937, il adhère au mouvement de jeunesse socialiste, Hanoar Haoved, puis en 1939 rejoint la Haganah (forces armées).

Shimon Peres a fait des études agricoles et, en 1947, il est nommé à un poste à responsabilité au sein de la Haganah par David Ben Gourion. Il est l’homme de tous les combats d’Israël : c’est déjà lui qui, dans les années 1950, est chargé par Ben Gourion de trouver des armes alors que la région était soumise à l’embargo. C’est également lui qui obtint la collaboration de la France pour construire la centrale nucléaire de Dimona. Élu député dès 1952, il fait l’essentiel de sa carrière politique au sein parti travailliste. Ce qui lui vaut d’être plusieurs fois ministre (Transport, Communication, Défense, Affaires étrangères…) et deux fois Premier ministre de 1984 à 1986 et de 1995 à 1996.

En 1993, il organisera à Oslo des négociations secrètes avec l’OLP, qui conduiront au premier accord d’autonomie pour les Palestiniens. En 1994, suite aux accords d'Oslo, Shimon Peres se voit décerné le prix Nobel de la paix avec Yitzhak Rabin et Yasser Arafat. Il jouit depuis d’un grand prestige international. Il est à deux reprises leader du parti travailliste (1995-96 et 2003-05), avant d’intégrer Kalima le parti créé début 2006 par Ariel Sharon.

En juin 2007, Shimon Pérès a été élu neuvième président d'Israël par 83 voix de députés de la Knesset. Numéro deux du gouvernement d'Ehoud Olmert, il a bénéficié du soutien de Kadima, la formation centriste dont il est membre ainsi que du parti des retraités et des ultra-orthodoxes du Shass.

-> Shimon Pérès


- Que le soleil se lève
- Voyage imaginaire (Le)
- Un temps pour la guerre, un temps pour la paix
- 60 ans de conflit israélo-arabe

 
© BiblioMonde.com