BiblioMonde

Raphaël Confiant


Écrivain, nationaliste martiniquais

Né en 1951 au Lorrain en Martinique, Raphaël Confiant a fait ses études supérieures à l'Université d'Aix en Provence (sciences-politiques et anglais). Il a aussi obtenu un doctorat en Langues et cultures régionales. Militant de la cause créole dès les années 1970, il participe avec Jean Bernabé et Patrick Chamoiseau à la création du Mouvement de la créolité. Écrivain reconnu tant en créole qu'en français, il écrit dans le deux langues. Il est actuellement maître de conférence à l'Université des Antilles et de la Guyane. Raphaël Confiant a publié de nombreux romans publiés notamment chez Gallimard.

« Raphaël Confiant a publié, en 1993, un pamphlet contre Aimé Césaire, Une traversée paradoxale du siècle, dont il dénonçait l'échec, évoquant sa propre "passion déçue". Il était alors le fils rebelle de celui qu'on surnomme le "nègre fondamental". Son nom était inséparable de celui de l'écrivain Patrick Chamoiseau, auteur de Texaco, roman couronné par le prix Goncourt en 1992. Et depuis ? Chamoiseau laisse dire ceux qui évoquent une rupture entre lui et son ancien camarade. Et Confiant ? Il traite avec mépris ses détracteurs, "épiphénomènes" qu'il oppose à tous ceux qui lui envoient des courriels approbateurs, lui disant qu'il a raison. » (extrait d'un article du Monde, 2006)

« L'écrivain martiniquais Raphaël Confiant a décidé d'apporter son appui à l'humoriste Dieudonné. Il ne s'agit pas d'une simple déclaration, mais d'un texte qui circule sur Internet. Et la polémique grandit très vite aux Antilles. S'agit-il d'un soutien mûrement réfléchi ? D'un dérapage du romancier à succès ? L'objet de la querelle est simple : Raphaël Confiant, 55 ans, universitaire et romancier publié notamment chez Gallimard, donne à sa manière quitus intellectuel à l'humoriste après son récent passage au rassemblement du Front national, le 11 novembre. » (extrait d'un article de Patrice Louis, Le Monde, 2 décembre 2006)

Ses positions nationalistes radicales ont amené Raphaël Confiant à de fâcheux dérapages comme celui qui l'a fait désigner, fin 2006, les juifs comme des « innommables ».

L'argumentaire de l'auteur



- Dictionnaire créole martiniquais-français

 
© BiblioMonde.com