BiblioMonde

Pierre Vermeren

Historien français, spécialiste des sociétés maghrébines

Né en 1966 à Verdun (France), normalien et agrégé d’histoire, Pierre Vermeren a enseigné pendant six ans au Lycée Descartes de Rabat (Maroc). Sa thèse portant sur la formation des élites maghrébines a été distinguée par le prix Le Monde de la recherche universitaire 2001. Il a également vécu en Égypte et en Tunisie, ses travaux de recherches portent sur le Maghreb contemporain. Pierre Vermeren est aujourd'hui maître de conférences en histoire du Maghreb contemporain à l'Université de Paris I Panthéon-Sorbonne, et membre du Laboratoire CEMAF (Centre d'études des mondes africains).


Sur la Toile

Compte rendu de sa thèse de doctorat en histoire intitulée La formation des élites par l'enseignement supérieur au Maroc et en Tunisie au XXe siècle, soutenue le 24 février 2000 à l'Institut Maghreb-Europe, Université Paris-VIII et placée sous la direction de René Gallissot.

« Ce travail d'histoire sociale vise à brosser une fresque de la formation des élites du Maghreb au XXe siècle - les cas tunisien et marocain étant plus préci-sément étudiés -, et par-delà, à mettre en valeur la succession des quatre grandes générations qui ont porté l'histoire du Maghreb des années vingt aux années 1990. Cette histoire est d'abord celle de la naissance du nationalisme arabo-musulman porté par les "fondateurs". Puis vient la constitution d'États nations à partir de 1956, portée par la génération des " héritiers ". Elle est suivie par la contestation de ces États par la génération des "marxistes", durant les années 1965-1980. En fin de siècle, c'est la génération "de la crise" qui semble pousser à la fuite en avant les "islamistes". » Introduction du compte rendu de la thèse sur le site de l’IME (décembre 2000).



Parmi ses publications

 Le Maghreb  (Cavalier bleu, 2015)

 Misère de l'historiographie du « Maghreb » post-colonial (1962-2012)  (Publications de la Sorbonne, 2014)

Le Maroc de Mohammed VI : La transition inachevée  (La Découverte, 2009-2011)

 Le Maroc  (Cavalier bleu, 2010)

 Maghreb : La démocratie impossible  (Fayard, 2004)

 Histoire du Maroc depuis l'indépendance  (La Découverte, 2002-2010)

Formation des élites marocaines  (La Découverte, 2002)

 École, élite et pouvoir  (Alizée, 2002) : la thèse d'histoire sociale de l'auteur.

 Le Maroc en transition  (La Découverte, 2001-2012).

 Hautes études commerciales et dynamique sociale au Maroc et en Tunisie durant les années 1990 , chapitre de Flux et gestion des compétences intellectuelles dans les échanges euro-maghrébins sous la direction de Vincent Geisser (MN, CNRS, 2000)

 La mutation sociale de l'enseignement supérieur musulman sous le Protectorat au Maroc : avènement d'une nouvelle légitimation universitaire de la classe dirigeante , chapitre du livre Parcours d'intellectuels maghrébins sous la direction d'Aïssa Kadri, (Karthala/Institut Maghreb-Europe, 1999)


Sur la Toile

Les Marocains rêvent d'Europe : Plus de 100 000 Marocains tentent chaque année de traverser clandestinement le détroit de Gibraltar pour gagner l'Europe, nouvelle terre de toutes les promesses. Pour des milliers d'entre eux, ce rêve se termine tragiquement. Pourtant, le drame des noyés du détroit ne dissuade nullement de plus en plus de jeunes Marocains de tenter à leur tour l'aventure. Pourquoi partent-ils ? (par Pierre Vermeren, Le Monde diplomatique, juin 2002)

Compte-rendu de sa thèse de doctorat La formation des élites par l'enseignement supérieur au Maroc et en Tunisie au XXe siècle, soutenue le 24 février 2000 à l'Institut Maghreb-Europe, université Paris VIII et placée sous la direction de René Gallissot.

L'enseignement du français au Maroc : de Lyautey à nos jours (2001).


- Le Maroc en transtion
- Histoire du Maroc depuis l'indépendance
- Formation des élites marocaines et tunisiennes (La)
- Maghreb : La démocratie impossible
- Le Maroc
- Le Maroc de Mohammed VI : La transition achevée

 
© BiblioMonde.com