BiblioMonde

Pierre Béhar

Historien spécialiste de l'Allemagne et de l'Europe centrale

Né à Paris en 1947, agrégé d'allemand, docteur ès-lettres, Pierre Béhar a enseigné la littérature et la civilisation allemande à l'université de Clermont-ferrand, puis à celle de la Sarre. Il enseigne également la géopolitique de l'Europe centrale et balkanique à l'Institut d'études européennes de l'université de Paris-VIII et à l'Académie diplomatique de Vienne. En 1997, l'Académie des sciences morales et politiques lui a décerné le Prix Thorlet au titre des sciences humaines.

Parmi ses publications

Vestiges d'empires (Desjonquères, 1999), La décomposition de l'Europe centrale et balkanique (Sous-titre)

Une certaine idée de l'Allemagne . (Desjonquères, 1999), L'identité allemande et ses penseurs de Luther à Heidegger (sous-titre), écrit avec Nicole Parfait.

Les langues occultes de la Renaissance (Desjonquères, 1996), Essai sur la crise intellectuelle de l'Europe au XVIe siècle (sous-titre) (à propos de ce livre).

La chute du colonel Redl (Desjonquères, 1992), Enquête sur la fin de l'Autriche-Hongrie (sous-titre), écrit avec Egon Erwin Kisch. Le colonel Redl, un des principaux chefs des services de renseignement de l'Autriche-Hongrie, avait été espion à la solde de puissances étrangères.

L'Autriche-Hongrie, idée d'avenir (Desjonquères, 1991), Permanences géopolitiques de l'Europe centrale et balkanique (sous-titre)

Du Ier au IVe Reich : permanence d'une nation, renaissances d'un État (Desjonquères, 1990)

-> Pierre Behar









- Vestiges d'empires
- Autriche-Hongrie (L'), idée d'avenir
- Du Ier au IVe Reich

 
© BiblioMonde.com