BiblioMonde

Ossip Mandelstam

L'un des grands poètes russes du XXe siècle (1891-1938)

Né à Varsovie en 1891 dans une famille juive, Ossip E. Mandelstam étudie à Saint-Pétersbourg puis à la Sorbonne. Il se lie avec Boris Pasternak lors des funérailles de Lénine. Quelques années plus tard, alors qu'il est de plus en plus suspecté « d'activité contre révolutionaire », il part en Arménie (Voyage en Arménie) et revient à la poésie après un silence de cinq ans. À l'automne 1933, il compose un bref poème contre Staline, Le Montagnard du Kremlin. Après trois ans d'exil, il est arrêté et meurt, en 1938, déporté dans un camp de transit pour la Kolyma près de Vladivostok, de faim et de froid.

La reconnaissance internationale vient à Mandelstam dans les années 1970, quand ses œuvres sont publiées en Occident et en Union soviétique. Sa veuve Nadezhda Mandelstam publie ses propres mémoires, Espoir contre espoir (1970) et Fin de l’espoir (1974), qui décrivent leur vie et l’ère stalinienne.

Livre sur l'auteur

Ossip Mandelstam, chanter jusqu'au bout


- Voyage en Arménie
- Été froid et autres textes

 
© BiblioMonde.com