BiblioMonde

Olivier Weber

Écrivain-voyageur, grand reporter

Né en 1958, à Montluçon (Allier), Olivier Weber a fait des études d’anthropologie et d’économie. Il a été analyste financier avant de se lancer dans le journalisme. Il devient correspondant de guerre en Afrique, au Moyen-Orient, puis Asie pour The Sunday Times, The Guardian, Libération, Le Point, Il couvre de nombreuse guérillas et reçoit le prix Albert Londres en 1992. Il a côtoyé le commandant Massoud, le Dalaï-lama, Aung San Suu Kyi, Benazir Bhutto et a couvert de nombreux conflits qui lui inspireront des récits de voyage, des romans ou des essais, dont Le Faucon afghan (Robert Laffont, 2001), La Mort blanche (Robert Laffont, 2006, Le Barbaresque (Flammarion, 2011) et La Confession de Massoud (Flammarion, 2013). À partir de 2008, il a été pendant cinq ans ambassadeur itinérant, chargé de la lutte contre la criminalité organisée. Ses livres ont été traduits dans une dizaine de langues.


 
© BiblioMonde.com