BiblioMonde

Mohamed Mrabet

Le fabuleux conteur de Tanger, Mohamed Mrabet est l’auteur d’une littérature orale dont Paul Bowles a retranscrit les récits.

Né à Tanger en 1936, Mohamed Mrabet a rencontré adoslescent des Américains venus goûter la vie facile du port du Maroc, alors ville « internationale ». Il les suit aux États-Unis, mais de retour à Tanger, il retrouve la vie de la rue. Il connaît la pauvreté et le chômage jusqu’à ce qu’il rencontre Paul Bowles dont il deviendra l’ami intime. L’écrivain américain vivant à Tanger retranscrit ses récits et les diffuse, d’abord dans le monde anglo-saxon. Cette rencontre fait de Mohammed Mrabet un écrivain reconnu. Les débuts de sa vie sont racontés dans Look and move on.


Parmi ses publications

 Look and move on  (Devillez Didier, 2000) : Mohammed Mrabet, cette fois, raconte sa vie : sa vie dans les rues de Tanger, le kif, la bisexualité, sa fréquentation des Américains désœuvrés puis sa rencontre Paul et Jane Bowles qui changera son destin.

 M'Haschich  (Esprit frappeur, 1998) : Dix petites nouvelles, sur le thème du hachisch, racontées par Mohamed Mrabet et retranscrites par Paul Bowles en 1969.

 Pour l’amour de quelques cheveux  (1967 - Devillez Didier, 1997).

 Le Grand miroir  (Christian Bourgois, 1989) : Un conte cauchemardesque imaginé par Mohammed Mrabet et retranscrit en anglais par Paul Bowles en 1977.

 Cinq regards  (Christian Bourgois, 1989) : Cinq récits fantastiques qui se passe à Tanger et dans ses environs racontés par Mohammed Mrabet et retranscrits en anglais par Paul Bowles en 1979.

 Le Citron  (Christian Bourgois, 1989) : Un garçon chassé de chez lui affronte tous les dangers de la rue et qui oubli la dureté de sa vie en fumant du kif (Édition originale : 1969).

 Le café de la plage  (1980).



Sur la Toile

Le café de la plage, un court métrage de Mohamed Ulad-Mohand.
d’après un récit de Mohamed Mrabet.

Une photo : Mrabet et Bowles sur le site de l’éditeur Didier Devillez.


- Look and move on
- Cinq regards
- Citrons (Les)
- Grand miroir (Le)
- M’Haschich

 
© BiblioMonde.com