BiblioMonde

Mirko Grmek

Historien de la médecine

Mirko Drazen Grmek est directeur d'études à l'École pratique des hautes études à la Sorbonne, docteur en médecine et docteur ès lettres. Cet homme mondialement reconnu jette les ponts entre les sciences exactes et les sciences humaines. Il, il a dirigé la monumentale Histoire de la pensée médicale en Occident, pour laquelle il a constitué une équipe internationale de médecins et biologistes, historiens et sociologues, philologues et philosophes.

« Né en 1924 à Krapina (nord de la Croatie), Mirko Grmek était naturalisé français depuis 1967. Européen convaincu, il s’engage en 1942 dans la Résistance, ce qui l’amènera en Italie, en Suisse puis en France. À la fin de la guerre, il rentre à Zagreb pour y étudier la médecine. Il l’exercera d’abord comme généraliste, puis comme professeur à la faculté, avant de se consacrer entièrement à la recherche après son doctorat en médecine obtenu en 1958 à la faculté de Zagreb. Il y fonde notamment l’Institut d’histoire des sciences de Zagreb et y dirige la première Encyclopédie de la médecine.

Diplômé également de l’École polytechnique d’Italie, il s’installe à Paris en 1963 où le Collège de France lui confie le classement des notes de Claude Bernard, ce qui aura par la suite une influence décisive, puisqu’il en deviendra le spécialiste internationalement reconnu. Diplômé de la faculté des lettres de Paris, attaché, puis maître de recherche au CNRS, il est nommé en 1973 directeur d’études en histoire des sciences biologiques et médicales à l’École pratique des hautes études. Docteur ès sciences et docteur ès lettres, il enseigne aux universités de Berkeley, Los Angeles, Genève, Bologne ou encore Lausanne, et demeure professeur d’honneur de l’université de Zagreb ». Il est mort à Paris en mars 2000. (extrait d'un article de Zvonimir Frka-Petesic).

Sur la Toile

Docteur Grmek : écrits autobiographiques et politiques de l'historien de la médecine.

Sa vie son œuvre

Hommage au Docteur Grmek (fr.) sur le site de l'ambassade.

page en hommage à l’historien de la médecine

La troisième révolution scientifique


Parmi ses publications

 Léonard de Vinci, dessins scientifiques et techniques  (1962).

 Mille ans de chirurgie en Occiden  (1966).

 Catalogue des manuscrits de Claude Bernard  (1968).

 Raisonnement expérimental et recherches toxicologiques chez Claude Bernard  (1973).

 Les Maladies à l’aube de la civilisation occidentale  (1983).

 Histoire du sida  (Payot, 1989, 1995, 2005).

 La Première révolution biologique  (1990).

 Le Nettoyage ethnique  (en coll.) (1993).

 Histoire de la pensée médicale en Occident  (3 vol.) (Le Seuil, 1995-1999).

 Le Legs de Claude Bernard  (Fayard, 1997).

 Les Révoltés de Villefranche  (Le Seuil, 1998).

 les Maladies dans l’art antique  (en coll.) (1998).

 Le Legs de Claude Bernard , (Fayard, 1997).

 La vie, les maladies et l'histoire , suivi de  Mirko D. Grmek, un humaniste européen engagé  par Louise L. Lambrichs (Le Seuil, 2002).

 La guerre comme maladie sociale et autres textes politiques  (Le Seuil, 2002), préface d'Alain Finkielkraut, édition établie par Louise L. Lambrichs. Textes en croate traduits par Zvonimir Frka-Petesic et Danijela Basic.


- Révoltés de Villefranche (Les)
- Guerre comme maladie sociale (La) et autres textes politiques
- Vie (La), les maladies et l'histoire

 
© BiblioMonde.com