BiblioMonde

Milan Kundera

Écrivain français d'origine tchèque

Né en 1929 à Brno (Moravie), Milan Kundera est fils du musicologue et pianiste Ludvik Kundera (1891-1971). Il commence à se faire connaître dans les années 1960 par des recueils de poèmes et des pièces de théâtre, mais c'est la Plaisanterie, son premier roman, publié en 1967 qui le rend célèbre. À la fin du printemps de Prague, août 1968, il est frappé par la censure et interdit de publication. Il continue à écrire, mais, exclu pour la deuxième fois du Parti communiste, il ne peut plus enseigner à l'Institut d'études cinématographiques. En 1975, il émigre en France où on lui accorde un poste de professeur à l'université de Rennes, et sera déchu de sa citoyenneté tchécoslovaque en 1979.

En 1981, le président Mitterrand lui offre la nationalité française. À partir de la fin des années 1980, il écrit ses livres directement en français. Il ne profite pas de la révolution de velours pour retourner à Prague. Ses liens avec son pays sont encore distendus par une polémique l'accusant d'avoir été un indicateur du régime communiste, ce qu'il dément formellement. Dans les années 2000, il refuse même que ses romans soit traduit en tchèque et diffusés en Tchéquie.

Refusant tout contact avec la presse et fuyant toutes relations publiques, la vie de Milan Kundera est très peu connue. Il a reçu le Grand prix de littérature de l'Académie française pour l'ensemble de son œuvre en 2001 et le Prix mondial Cino Del Duca en 2009.


- La Plaisanterie
- L'Insoutenable légèreté de l'être
- L'art du roman

 
© BiblioMonde.com