BiblioMonde

Mikhaël Elbaz

Anthropologue canadien, spécialiste de la culture juive

Né au Maroc, où il vit jusqu'à l'âge de 20 ans, Mikhaël Elbaz a fait des études d'anthropologie et est devenu professeur à l'université Laval de Québec. Il a mené de nombreuses recherches sur l'immigration des juifs marocains

Mikhaël Elbaz a été directeur du Laboratoire de recherches anthropologiques et rédacteur de la revue Anthropologie et Sociétés, à l’Université Laval. Ses divers domaines d’intérêt incluent les déportés et les exilés, la mondialisation de la culture, la mémoire et les identifications chez les immigrés, la dette et le pardon chez des communautés tranchées et retranchées, le fondamentalisme islamique et juif dans la postmodernité, les judéités dans le monde, la discrimination positive, les diasporas (juive et palestinienne). Ses principaux terrains sont le Maroc et Israël-Palestine.

Parmi ses publications

 Mondialisation, citoyenneté et multiculturalisme (L'Harmattan, 2000) : essais écrit avec Denise Helly proposant une réflexion sur les enjeux posés par la mondialisation économique et culturelle, la crise de l'Etat-nation, les logiques d'incorporation nationale, l'intégration des citoyens, la formation d'identités plurielles ou prismatiques, la quête de solidarité dans des sociétés hétérogènes et incertaines, les idéaux d'égalité et de justice qui sont au coeur de la démocratie.

 L'Insoumis  (Desclée de Brouwer, 2001) : Un dialogue avec le célèbre opposant marocain Abraham Serfaty.


Sur la Toile

Une page sur l'auteur sur le site de l'université de Laval (Canada) : ses recherches, ses coordonnées...


- Insoumis (L’)

 
© BiblioMonde.com