BiblioMonde

Michèle Maurin

Photographe

Née à Abdjan en 1954, Michèle Maurin a d'abord fait des études en biologie, puis un DEA d'écologie tropicale, puis finalement passé CAP de photographe. Chercheur en biologie au muséum d'histoire naturelle à Paris, puis enseignante au Niger, au Mali, au Gabon et au Maroc, elle réussit à allier ses deux passions, la photographie et le végétal. Michèle Maurin enseigne à Paris à l'École de l'image des Gobelins.

« La Côte-d'Ivoire, pays de naissance de Michèle Maurin, est intimement liée son initiation à la photographie, qu'elle aborde dès quatorze ans, en brousse, avec un matériel des plus rudimentaires. D'abord titulaire d'un DEA d'écologie tropicale, elle commence par enseigner la biologie dans différents territoires d'Afrique de l'Ouest, non sans animer, déjà, des ateliers photographiques. Elle se consacre définitivement à l'image en arrivant à Paris, où elle organise de nombreuses expositions photographiques collectives et collabore avec plusieurs photographes de renom. Elle a exposé dans de nombreuses galeries, tant en France qu'à l'étranger. Pour Michèle Maurin, la photographie est avant tout une aventure émotionnelle, et c'est tout naturellement que ses images exaltent une sensualité toute personnelle. Tirage argentique noir et blanc, ou épreuve interprétée par des procédés de virages à l'or, au sélénium, au henné ou l'urane qui pénètrent l'émulsion d'argent pour créer de subtiles nuances, une lumière particulière, chacun de ses travaux est une œuvre unique. Les œuvres de Michèle Maurin sont conservées à la Bibliothèque Nationale de France, au Musée de la Photographie Fratelli Alinari à Florence, au Musée de Tahiti et des Iles, dans la collection municipale de la Villa Beatrix Enea à Anglet, et dans de nombreuses collections particulières. » (L'Arganier)


- Fleur de henné

 
© BiblioMonde.com