BiblioMonde

Michel Orcel

Poète, essayiste et traducteur spécialiste de l'Italie et du monde musulman

Michel Orcel, fait autorité en matière de textes classiques italiens. Il a traduit les poèmes de Michel-Ange, les livrets de Da Ponte pour Mozart, les Chants de Leopardi. Il a reçu le Prix Città di Monselice et le Prix Nelly-Sachs pour sa traduction du Roland furieux d'Arioste. Récemment, il a fait paraître la traduction de La Jérusalem délivrée du Tasse (2002).

Diplômé d'islamologie, féru d'opéra et de philosophie, Michel Orcel est maître de conférence à l'Université.

Parmi ses publications

Les Larmes du traducteur (Grasset, 2002), Sous-titre : Journal du Maroc

Verdi (Grasset, 2001), sous-titre : la vie, le mélodrame. à propos de ce livre, et aussi, encore.

Italie obscure (Belin, 2001)

Elégie suivi de Parva domus (La Dogana, 1999)

Langue mortelle (Le temps qu'il fait,1999) : essai sur les écrivains du premier romantisme italien.

Odor di femmina (Le temps qu'il fait,1998)

Destin (Le temps qu'il fait, 1998)

Histoire d'une ascension (Le temps qu'il fait, 1998)

Trois guerriers, plus un (Le temps qu'il fait, 1998)

Le sentiment du fer (Grasset, 1994) : roman.

La lunette de Stendhal (Grasset, 1991) : roman.

N. N., ou, L'amour caché (Grasset, 1989) : roman.


- Larmes du traducteur (Les)

 
© BiblioMonde.com