BiblioMonde

Mahmout Makal

Écrivain turc connu pour son témoignage sur la condition des paysans d'Anatolie centrale.

Il est né en 1930 dans le village de Demirdji, perès d'Aksaray en anatolie centrale. Fils de paysan, il est devenu instituteur en 1947. Son premier poste est à Nurgüz, village situé à 50 km de chez lui. Il y enseigne deux ans et éprouve par esprit de révolte, le besoin de rédiger des notes sur la vie misérable des siens.

Mahmout Makal, publie ses premiers écrits à l'âge de 18 ans dans la Varlik, une revue d'Istanbul. L'effet de surprise est tel que Makal est aussitôt arrêté et le nom du village changé par l'administration. Ses écrits sont tout de suite traduits en russe et en anglais.

En 1950, il est libéré de prison à la faveur d'un changement de gouvernement et reçu par le président Djélal Bayar. Il refuse le poste honorifique qu'on lui propose, mais reprend ses études à Ankara. En 1955, il est nommé inspecteur des études primaires.

Il continue à écrire et ses révélations lui valent des haines tenaces. Il est finalement nommé dans une école pour sourds et muets d'Istanbul, puis poussé très tôt à prendre sa retraite en raison de multiples tracasseries administratives.

Depuis, il a repris sa plume. Ses témoignages sont précieux sur la vie paysanne. Ils ont été diffusés en France grâce à Jean Malaurie et sa collection Terre humaine.


- Village anatolien (Un)
- Village anatolien (Un)

 
© BiblioMonde.com