BiblioMonde

Léonide Ouspensky


Icônographe russe et théoricien de l'icône (1902-1987)

Né en 1902, en Russie, à Golaya Snova (aujourd'hui Golosnovka, près de Zadonsk) dans une famille de propriétaires terriens, Léonide Ouspensky s'était engagé dans les rangs de l'Armée Rouge. Fait prisonnier par les Blancs, il échappe de peu à la mort. Il travaille un temps comme ouvrier en Bulgarie, puis s'installe en France en 1926. En 1929, il est à Paris, où il devient un artiste-peintre connu à Montparnasse. Il rencontre Georges Ivanovitch Krug, le futur moine Grégoire, qui l'initie à l'art de l'icône. Un peintre russe, Fedorov, leur apprend la technique : ils deviendront devient icônographe.

Avec Grégoire Krug, Léonide Ouspensky sera à l'origine de la redécouverte du sens de l'icône et de son renouveau au XXe siècle. Pendant quatre décennies, Léonide Ouspensky enseigne l'art de l'icône à des élèves venus du monde entier. Son style évoque celui du grand iconographe russe du XIVe siècle, André Roublev. il est mort à Paris en 1987. Il a laissé de nombreuses icônes dispersées dans des collections privées et des fresques, notamment celles de l’église des Trois Hiérarques de la rue Pétel à Paris. Son épouse, Lydia est décédée à Paris en octobre 2006 à l'âge de 99 ans.

Son livre majeur Théologie de l'icône dans l'Église orthodoxe (Le Cerf, 1980, réédité en 2003) a été traduit en de très nombreuses langues et reste une référence.

Livre sur l'auteur

La Redécouverte de l'icône : la vie et l'œuvre de Léonide Ouspensky


- Le sens des icônes
- Théologie de l'icône dans l'Église orthodoxe

 
© BiblioMonde.com