BiblioMonde

Leïf Panduro

Romancier et dramaturge danois (1923-1977)

Né en 1923 à Frederiksberg (Danemark), Leïf Panduro a connu une enfance noire : divorce de ses parents à sa naissance, arrachement à sa mère schizophrène, élimination de son père pour collaboration avec le nazisme, placement en pension. Il est d’abord dentiste, mais, dès 1965, il vit de sa plume : romans, théâtre, scénarios, et des feuilletons télévisés qui lui vaudront une affection inconditionnelle au Danemark. Il est mort à Asserbo (Danemark) en janvier 1977. Sa disparition brutale est ressentie dans son pays comme un deuil national.

Leïf Panduro appartient à la génération des écrivains d'après-guerre dite « Génération silencieuse ». Caractérisée par un humour décapant, son œuvre traite souvent du thème de l'aliénation sociale ou mentale, de ta difficulté de ses contemporains à vivre dans ta société moderne et déshumanisée. Ses sujets favoris sont la recherche d’identité, la difficulté d’être un citoyen et d’avoir un comportement civilisé, la folie. Son style est caractérisé par la satire, un humour décapant et l’approche « par l’intérieur » de la complexité du psychisme humain.


- Le chant du merle derrière les barreaux
- L'erreur ou la relation rapide et approximative du cas Marius Berg

 
© BiblioMonde.com