BiblioMonde

Laure Hinckel

Traductrice littéraire du roumain et photographe

Laure Hinckel a été pendant douze ans reporter en Roumanie, Moldavie et Bulgarie. Traductrice de littérature roumaine, elle a permis la découverte en France du romancier Dan Lungu (Le Paradis des poules, Je suis une vieille coco ! et Comment oublier une femme, publié chez Jacqueline Chambon) de plusieurs autres jeunes écrivains roumains, parmi lesquels Lucian Dan Teodorovici, Florin Lazarescu (éd. Non Lieu) et Cecilia Stefanescu (Phébus). Laure Hinckel a également traduit, entre autres, l’ouvrage du philosophe Andrei Plesu Actualité des anges (Buchet-Chastel), le chef-d’œuvre de Camil Petrescu Dernière nuit d’amour, première nuit de guerre (Syrtes), le recueil de nouvelles Pourquoi nous aimons les femmes (éd. Noir sur blanc) et du roman de Mircea Cartarescu, L’Aile tatouée (Denoël, 2009), celui de Sabatie Baştovoi, Les lapins ne meurent pas (J. Chambon, 2012)
Photographe toujours fidèle à l’argentique, elle continue de promener son objectif dans les rues de la capitale roumaine mais pas que.

Le blog de l'auteur


 
© BiblioMonde.com