BiblioMonde

Krikor Zohrab

Écrivain et homme politique arménien (1861-1915)

Né en 1861 à Constantinople dans une famille de la bourgeoisie arménienne, originaire d'Agn, Krikor Zohrab fait des études de droit et devient avocat. En 1895, il est poursuivi pour avoir défendu des détenus politiques et doit s'exiler. Il est de retour en 1908 à la faveur du rétablissement de la Constitution, il devient alors professeur de droit pénal à la Faculté de droit de l'Université de Constantinople.

Krikor Zohrab était l'un des avocats les plus célèbres de l'Empire ottoman, il devient vite le porte-parole de la nation arménienne. Il est élu député au Parlement ottoman et participe activement à la vie politique. On le remarque pour ses talents d'orateur et son engagement en faveur de la justice et de la défense des libertés.

Écrivain de talent, il fréquente la bourgeoisie stambouliote qu'il décrit avec justesse dans une prose réaliste. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages juridiques, dont un écrit en français, de romans (dont La génération perdues, mais se sont surtout ses nouvelles qui ont fait sa réputation littéraire.

En juin 1915, il arrêté et déporté vers Alep (Syrie), puis assassiné près d'Urfa. Son épouse, Clara Yazidjian se réfugie en Europe avec ses quatre enfants.


- La vie comme elle est

 
© BiblioMonde.com