BiblioMonde

Kostas Axelos

Philosophe (1924-2010), éditeur, traducteur

Né en 1924 à Athènes, Kostas Axelos, suit, parallèlement à ses études dans un lycée grec, l'enseignement de l'Institut Français d'Athènes et de l’École allemande. La Faculté dite de philosophie ne dispensant pas un enseignement de philosophie satisfaisant, il s’inscrit à la Faculté de droit. Mas, la guerre l’oriente vers la politique : sous l’occupation allemande et italienne il prend une part active à la Résistance et ensuite à la guerre civile comme organisateur, journaliste et théoricien communiste (1941-1945). Axelos se fait exclure du PC et est condamné à mort par une cour martiale.
Il s’installe fin 1945 à Paris et poursuit des études de philosophie à la Sorbonne. De 1950 à 1957, il est chercheur au Centre national de la recherche scientifique (section philosophie). Ensuite, jusqu’en 1959, il continue à travailler à ses thèses, comme attaché de recherches à l’École pratique des hautes études. De 1962 à 1973, il enseigne la philosophie à la Sorbonne. Il publie – d’abord en grec, ensuite et principalement en français, mais en allemand aussi – des écrits, traduits au total en seize langues, et donne des conférences un peu partout dans le monde. La plupart de ses textes et de ses conférences sont incorporés dans ses livres. (source : éditions Encre marine)
À partir de 1958, il dirige la revue Arguments, avant de fonder et diriger en 1960, aux Éditions de Minuit, la collection du même nom, qui fit découvrir en France certains des plus importants penseurs de l'époque. Il est mort à Paris en 2010.


- Le destin de la Grèce moderne

 
© BiblioMonde.com