BiblioMonde

Jules Isaac

Historien français (1877-1963), auteur avec Albert Malet de célèbres manuels d'histoire et acteur du rapprochement judéo-chrétien

Né à Rennes en 1877, dans une famille d’Alsaciens juifs réfugiés en France en 1871, Jules Isaac a fait ses études au lycée Lakanal de Sceaux, près de Paris. Son grand-père a combattu dans la Grande Armée napoléonienne, son père (qui meurt en 1890) est militaire de carrière. Henri Bergson qui fut son professeur de Khâgne au lycée Henri IV. En 1897, il rencontre Charles Peguy, collabore aux Cahiers de la Quinzaine et s’engage avec lui dans le camp dreyfusard.

Il est reçu l'agrégation d'histoire, en 1902, il enseigne au lycée de Nice, puis à Sens, ensuite à Paris lycée Louis-le-Grand, puis au lycée Saint-Louis. Ernest Lavisse lui propose de collaborer aux éditions Hachette. Après la mort d’Albert Malet (au front en 1915), la réédition et la mise à jour de ses manuels d’histoire sont confiées à Jules Issac en 1923. Les fameux Malet-Isaac serviront à plusieurs générations d’élèves.

Jules Isaac milite à la Ligue des droits de l'homme et du citoyen, puis au Comité de vigilance des intellectuels antifascistes. En 1936, il est nommé inspecteur et en 1939, préside le jury de l'agrégation d'histoire. En 1940, il est révoqué par les autorités de Vichy dans le cadre de la politique antisémite du gouvernement français. Sa femme et sa fille sont déportées à Auschwitz où elles sont assassinées.

Après la guerre, Jules Issac redécouvre ses origines juives et s’intéresse aux causes de l’antisémitisme qui a conduit à la Shoah, en particulier les racines chrétiennes du mal. En 1947, il participe à la création des Amitiés judéo-chrétiennes. Il publie en 1948 Jésus et Israël, et en 1962 L'Enseignement du mépris.
Il y dénonce l'antisémitisme chrétien qui, selon lui, a servi de fondement à l'antisémitisme moderne. Ses entrevues avec Pie XII et Jean XXIII ont ouvert la voie aux décisions du concile Vatican II sur les relations entre juifs et chrétiens. Il meurt à Aix-en-Provence en 1963.

Livre sur l’auteur


Jules Isaac ou la passion de la vérité


Les Malet-Isaac

Les fameux manuels d’histoire Malet-Isaac ont été réédités en 2002 en collection de poche (6,50 euros le volume) dans la collection Hachette Pluriel. Ces quatre volumes reprennent la dernière édition de 1960. Chacun des volumes couvre une période bien distincte : de la fondation de Rome à 1492 pour le premier, de 1492 à 1789 pour le deuxième, de 1789 à 1848 pour le troisième et de 1848 à 1914 pour le quatrième.



Le tome 1 : Rome et le Moyen-Âge : 735 av. J.-C.-1492


Le tome 2 : L'Âge classique : 1492-1789


Le tome 3 : les révolutions : 1789-1848


Le tome 4 : La Naissance du monde moderne : 1848-1914



Un manuel classique, qui a formé des générations successives de lycéens : le Malet-Isaac occupe une place de choix dans la mémoire scolaire française. Son succès fut aussi la sanction de ses qualités : un récit chronologique bien construit, écrit dans une langue claire, qui constitue un aide-mémoire de choix pour tous publics. Pour les historiens, c'est aussi le témoignage de ce que fut la vulgarisation historique à l'intention des classes secondaires pendant près d'un demi-siècle.



- Un historien dans la Grande Guerre
- L'enseignement du mépris

 
© BiblioMonde.com