BiblioMonde

Joseph-Charles Mardrus

Médecin, poète et traducteur de l'arabe (1868-1949)

Né en 1868 au Caire, dans une famille catholique d'origine arménienne, Joseph-Charles Mardrus a fait ses études au Liban avant de s'installer à Paris où il participa à la vie mondaine et à la mode pour l'orientalisme. À partir de 1900, il sillonne l’Orient avec sa première épouse, la poétesse Lucie Delarue-Mardrus. En 1915, le docteur Mardrus encontre, à Paris, une ravissante jeune brodeuse, Gabrielle Bralant, qu'il rebaptise Cobrette : c'est un coup de foudre, épousera en secondes noces en 1924. Il est mort à Paris en 1949 et son épouse en 1997, l'année de ses 100 ans.

De 1898 à 1904, il traduit Les Mille et Une Nuits. Il en produit une version plus érotique que la traduction expurgée d'Antoine Galland. Ses histoires de Douce Amie, d’Ali Baba ou de La Reine de Saba enchantèrent le Paris des années 1900-1920 et ses textes ont été illustrés par de nombreux artistes comme Léon Carré, François-Louis Schmied, Kees van Dongen, André Derain, Antoine Bourdelle et Picart Le Doux. Il a aussi été médecin sanitaire auprès du ministère de l’Intérieur et chargé de mission au Maroc et en Orient. On lui doit également une traduction du Coran et de l’Apocalypse.



- Contes arabes

 
© BiblioMonde.com