BiblioMonde

Josef Koudelka

Photographe français d'origine tchèque

Né à Boskovice (Moravie) en 1938), Josef Koudelka a fait des études à l’Université technique de Prague (1956-1961) et devient ingénieur aéronotique. Il rencontre le photographe Jiri Jenicek qui l’encourage à exposer ses images. Sa première exposition a lieu dans le théâtre Semafor à Prague. Anna Favora, critique d’art, devient son amie et sa collaboratrice. Il voyage en Italie, photographie les Gitans de Tchécoslovaquie, puis de Roumanie, des pièces de théâtre... À partir de 1967, il se consacre entièrement à la photographie. L'année suivante, Koudelka photographie l'invasion soviétique de Prague, la publication de ses photographies se fait sous le sigle PP (Prague Photographies) par crainte de représailles contre lui et sa famille. En 1969, il reçoit le prix Robert Capa pour ces images, mais, il attendra la mort de son père en 1984, pour en revendiquer la paternité.

En 1970, il quitte son pays et s’installe en Angleterre jusqu’en 1979, continuant son travail photographique sur les Gitans. Il devient membre de l’agence Magnum en 1971 et se lie d’amitié avec Henri Cartier-Bresson et Robert Delpire. En 1975, il organise sa première exposition personnelle au Musée d'art moderne de New York. C’est en 1984 que lui est consacré une première exposition d’importance, à la Hayward Gallery de Londres. Installé en France depuis 1979, il est naturalisé français en 1985. Il retourne en Tchécoslovaquie en 1990 et ses photos de 1968 sont enfin publiées à Prague.

Depuis 1986, il travaille avec un apareil panoramique et a publié une compilation de ces photos dans son livre Chaos en 1999. Plus d'une douzaine de livres montre ses travaux.

Il a reçu des prix importants tels que le prix Nadar (1978), le Grand Prix National de la Photographie (1989), le Grand Prix de Cartier-Bresson (1991), et celui la Hasselblad Foundation International Award (1992).

Chaque printemps, cet amoureux de la photographie panoramique fais son sac et s'en va en France, en Espagne, en Italie, en Allemagne, en Croatie... En 1990, Koudelka est retourné en Bohême du nord, photographier le paysage industriel dévasté.


- Invasion 68 : Prague

 
© BiblioMonde.com